Bayalina, par Axel Gauvin… in roman dann la lang kréol rényoné, an fèyton dann Témoignages -16-

Samdi 8 séptanb (sinkièm morso)

8 févrié, sanm Axel Gauvin

– Dousman Baya ! Dousman ! Nérve pa konm ça là ! Nérve pa !
Lé vré mwin lé pou nèrvé pou vréman. Rèzman lorkèsse la kantine (foursète férblan, zassiète en tol, la lang épé, lœ dan piké) i abate mon nér. Dizon plito : i shanze mon lidé. Epila, Rémon i mètte inpé lanbianse, i di :
– Oté Gro-tête ! V’i amonte anou vot pié !
Ari i arvire :
– Atann oté. Lèsse amwin finir mon sossisse.

Toute demoun i koné ke Ari, anplüs son gro tète zak, néna in patte "noundi", invalide alorse. Etan doné Ari, konm nou mèm, i mètte rienk soulié-la-poussièr kank na botan, soulié-là-bou kank la plui la-tonbé, son pié, toulmoun la-fine voir depi lontan. Son pié-là, n’i koné ça konm lœ fon nout posh. I anpèshe pa anou panshe au plus vite sous la tab, pou nou argardé. Soman, Ari, plus vif plus trète, fine trape son pié 2 min, fine lève ça dessi la tab. Astèr lœ boug lé annuyé : rode in plasse pou li poze pié-là ! Trouve pa par lœ bann pla, la sosse i gome la tab … ! Kèl koté poze son noundi-là ? Alorse li sé-d ’ larg ça dan son zassiète ke li la-fine apropté !

In pié demoun dann in zassiète !… Romark, lé pa in vré pié pou vréman : st’in gon èk 3 zong rakokiyé dessi in bor. St’in gon, in gongon, in rakète aplati. Lé mèm pa droite : i trévire, i vire d’ lanvèr : dessi i argarde dessou, dessou i argarde dessi. Lé pa in vré pié pou vréman, soman Ari i ansérve ça konm in pié. I fé k’ la plasse batan-là-klosh-là i toushe atér, ça lé zérsé, pétiré, fandi parèy la not mèm.
In pié koulé dann in zassiète ! Nou té atèr pou rire !…. Rèzman ankor zassiète té vide ! Si li té plin ? Nout ventr’ té i pète aforstan d’rire. Mwin lé à dmandé si, rantre nou-là, Ari té pa lœ plus for pou largue la gorz !

Axel Gauvin

Padport

Signaler un contenu

Inn modékri, inn ti lavi, inn komantèr ?