Di sak na pou di

A propos de la perte d’autonomie : lettre ouverte à nos députés et sénateurs

Patrice Louaisel / 10 février 2020

JPEG - 17.3 ko

Voilà sur quoi notre association « sos gramounes isolés » s’investit particulièrement depuis plusieurs années : la perte d’autonomie de nos gramounes plus rapide dans les doms qu’en métropole.

L’analyse ne semble pas encore avoir été faite alors que l’étude « GRAMOUNE CARE » commandée par l’A.R.S sur 800 patients réunionnais - visible sur internet - était claire : 46 % de nos gramounes démarrent une dépression, 12000 chûtes mortelles par an de nuit en France (4 fois plus que les accidents de la route)

Nos Ainés veulent très légitimement rester le plus longtemps chez eux. Alors pourquoi vouloir à tout prix les mettre en EHPADS alors que cela coûte une fortune à la collectivité - et donc sur nos impôts - ou en maisons de retraîte au coût prohibitif pour les familles réunionnaises solidaires de leurs Ainés à savoir au minimum 2200 euros/mois à se répartir entre les enfants… Ce sont juste des solutions de dernier recours !

Un rapport vient d’être présenté le 6 février dernier à l’Assemblée Nationale mais il ne semble pas beaucoup développer les solutions alternatives pourtant plébiscités par les gramounes : Le choix de rester à domicile. Formation des Aidants, oui bien sûr, mais qui va les payer ?

Une solution alternative « la co habitation solidaire » a pourtant été proposée par notre association… Elle est la plus économique (nous demandons juste une indemnité de 400 à 800 euros /mois pour des dames de compagnie qui accompagneraient nos gramounes le soir et la nuit chez eux), la plus conviviale et attentionnée car elle leur apportera un peu d’écoute et de compassion, et en même temps elle répond aux problèmes de logement de femmes seules pas forcément fortunées surtout dans les outremers à qui elle offre un hébergement gratuit.

Quels vont être les députés et sénateurs réunionnais qui seront prêts à appuyer nos propositions ?. Hormis Mme BAREIGTS, les autres sont pour l’instant bien silencieux à nos propositions. A la veille d’une grande échéance électorale, il semblerait pourtant logique que vous preniez position sur ce problème fondamental qu’est la PERTE d’AUTONOMIE.

Seriez vous indifférents à la situation de nos gramounes en perte d’autonomie ? Nous espérons que vous preniez position rapidement car ils ont besoin de votre engagement. Nos coordonnées : louaiselpatrice@gmail.com

Nous publierons bien entendu vos réponses.

Patrice LOUAISEL
Psychosociologue
Président de « SOS Gramounes isolés »