Di sak na pou di

ADEFAR : lettre ouverte à l’Agence Régionale de Santé et aux professionnels de la santé à La Réunion

Courrier des lecteurs de Témoignages / 15 décembre 2018

JPEG - 116.6 ko

Mesdames, Messieurs,
L’Association de Défense des Agriculteurs de La Réunion (ADEFAR) a entamé depuis le 5 décembre 2018 une marche de 150 km en partant de La Plaine des Palmistes pour passer par La Plaine des Cafres, Saint-Pierre, Saint-Louis, Etang Salé les Hauts, Etang Salé le Bains, Saint-Leu, La Saline les Bains, Boucan Canot, Saint-Paul, Le Port, pour aller jusqu’au parvis des Droits de l’Homme à Saint-Denis afin d’informer la population sur la situation sanitaire dans les élevages à La Réunion et plus globalement sur l’impact de l’agriculture intensive conventionnelle sur la santé des Réunionnais.

Concernant les éleveurs, les membres de l’ADEFAR s’interrogent sur les maladies animales transmissibles aux hommes. En effet, des éleveurs nous ont fait part des problèmes de santé qu’ils auraient contractés auprès des animaux malades qu’ils avaient au sein de leur cheptel. Parmi ces maladies ils font état de :
– la leucose bovine ;
– la fièvre Q ;
– la Chlamydiose ;
– le Staphyloccoque doré ;
– la paratuberculose ;
–… mais également de parasites telles que : la petite douvre ; la grande douvre ;

L’ADEFAR a, depuis 12 ans, essayé d’obtenir des réponses claires concernant le suivi sanitaire des éleveurs, mais les questions posées au corps médical reste sans réponse ou obtiennent des réponses tellement vagues au point d’être sans grand intérêt pour des éleveurs de plus en plus inquiets pour leur santé et celle de leurs proches.

Par cette lettre ouverte, l’ADEFAR, réitère sa demande auprès des professionnels de santé afin d’obtenir des réponses claires et précises pour ces éleveurs, à la fois en terme d’information sur les maladies précédemment citées mais aussi sur les protocoles sanitaires à mettre en œuvre pour les traiter.

Nous attendons vos réponses soit par une intervention médiatisée au cours de notre marche et pour cela nous vous donnons rendez vous le lundi 17 décembre 2018 devant l’Hôpital Gabriel Martin à Saint-Paul à partir de 9h30, soit par téléphone au numéro 0693 92 68 92, soit encore par mail à l’adresse : adefar974@gmail.com, soit enfin par une intervention médiatisée sur le parvis des Droits de l’Homme à Saint-Denis à la fin de notre marche.

Dès à présent, l’ADEFAR vous remercie pour l’intérêt que vous manifesterez pour ces questions de santé publique.

Fait à Trois Bassins le, 14 décembre 2018.
Signée Annie Claude Abriska, Présidente de l’ADEFAR