Di sak na pou di

« Alors qu’il ne peut se marier avant 18 ans, il peut se faire violer à 13 ans !! »

Consentement à 13 ans voté

Témoignages.re / 30 janvier 2021

Pareille à l’extérieur
A ses petites amies,
Différente à l’intérieur,
Toute cassée, meurtrie ;
Depuis qu’un monstre a violé
L’enfance sacrée,
Peuplant ses nuits
De rêves maudits,
Elle ne sait plus la couleur
Que peut avoir le bonheur...

Ces vers de Veronique Audelon, mesdames et messieurs les sénateurs auraient dû les avoir en tête, eux qui ont voté à l’unanimité des votants (343 voix sur 345 votants, Zéro contre) en première lecture une nouvelle infraction qui a pour but, dit-on, de vider, les prétoires des débats sur le consentement lorsque la victime a moins de 13 ans.

Est-ce à dire que l’enfant (petite fille ou petit garçon) de treize ans, serait de facto consentant ?

Alors qu’il ne peut se marier avant 18 ans, il peut se faire violer à 13 ans !!

Nous n’osons pas penser à une telle infamie mais il n’en reste pas moins que poser le problème du consentement à l’acte sexuel pour un enfant de 13 ans pose question, doit nous nous interroger, nous interpeller mais aussi nous faire réagir.

On comprend dès lors toutes ces artistes qui affichent la photo de leur 13 ans démontrant ainsi la fraicheur, la fragilité mais aussi la naïveté de cet âge.

Mais cela suffira-t-il ?

Melcali