Di sak na pou di

Assez de l’ignorance historique des "journalistes" de Réunion 1ère !!

Jean-Paul Ciret / 8 mai 2019

JPEG - 17.3 ko

L’ignorance a encore sévi au JT de Réunion 1ère, ce soir 7 Mai ! En effet, traitant de l’engagement de lycéens de Sainte-Suzanne pour étudier, sous la direction de leur professeur, la fin de la 2e guerre mondiale, au moins en Europe, et la signification de la date du 8 mai 1945, la réalisation du JT n ’a rien proposé de mieux, en incrustation pour intituler la séquence, que d’écrire : "L’armistice du 8 Mai 1945". Non ! ! Mille fois non !!

Il n’y a jamais eu d’armistice le 8 mai 1945, pour mettre fin à la guerre, au moins en Europe. Il y a eu une CAPITULATION SANS CONDITIONS DE L’ALLEMAGNE NAZIE, face aux Alliés, le 8 Mai à Berlin, même s’il est vrai que les chefs nazis, après le suicide d’Hitler le 30 avril, ont désespérément tenté d’obtenir des conditions d’armistice. Ce n’est pas une simple question de vocabulaire : la reddition SANS CONDITIONS des forces nazies signifie la défaite totale du nazisme et de ses conceptions racistes, à la portée hautement symbolique, dans un moment historique où l’Europe voit ressurgir dans nombre de pays de l’Union Européenne des thèses et des pratiques ouvertement fascistes et racistes, à commencer par la France, soulignant la justesse de l’engagement de nos camarades Paul Vergès et Bruny Payet, à l’époque.

Peut-être que ce serait le sens à donner à la célébration du 8 mai 1945 à La Réunion : rappeler que des jeunes Réunionnais se sont levés sans hésitation, en dépit de leur jeunesse, pour participer à l’extermination du fascisme et de l’abomination nazie !

Jean-Paul Ciret