Di sak na pou di

Associations familiales laïques de La Réunion contre le service national universel proposé par le gouvernement

Courrier des lecteurs de Témoignages / 4 juin 2018

JPEG - 17.3 ko

« Les Associations Familiales Laïques de la Réunion solidaires des principales organisations lycéennes, étudiantes et de jeunesse fustigent les « incohérences » et le caractère « contraignant » du projet de service national universel du gouvernement ainsi que sa logique « démagogique », « La jeunesse ne peut plus être tenue à l’écart des projets qui la concernent par des politiques paternalistes, soupçonneuses et systématiquement pensées dans la défiance »
 « Il est à craindre que le dispositif réponde davantage à une logique démagogique qu’à celle de la coconstruction fondée sur l’expertise des acteurs ».
 « De nombreuses initiatives portées par l’Éducation nationale et les associations offrent des solutions adaptées aux réalités ». Elles suggèrent donc au gouvernement de consacrer son investissement « à l’accompagnement des jeunes en difficulté, à la prévention des risques, au passage du code de la route, sur des formations sur l’égalité femmes-hommes, sur les enjeux climatiques, sur la découverte d’autres cultures, etc. »

CDAFL Réunion