Di sak na pou di

Attentat terroriste de Nice : message de l’Association musulmane de La Réunion à l’évêque de La Réunion

Houssen Amode / 31 octobre 2020

JPEG - 136.5 ko
Houssen Amode, président de l’Association musulmane de La Réunion.

Le fanatisme et l’obscurantisme ont encore frappé. Après Saint-Étienne du Rouvray avec l’assassinat du Père Jacques Hamel, c’est à nouveau dans un édifice du culte catholique que les crimes odieux ont été perpétrés.
Cette barbarie prétendument justifiée au regard des prescriptions du culte islamique nous l’avions systématiquement dénoncée et condamnée et notamment après l’assassinat en Algérie en 1996 des Moines de Tibhirine et ensuite de Monseigneur Pierre Claverie Evêque d’Oran.
Nous avions alors échangé à cette occasion avec Mgr Henri Telssler Archevêque d’Alger.

Nous avons une pensée pour toutes ces victimes innocentes æuvrant ou venues se recueillir et prier dans un lieu dont la sacralité devrait s’imposer à tous.

Nous adressons nos condoléances attristées à leurs proches à qui nous témoignons notre sympathie et nos encouragements en ces moments de peine et de tristesse.
Nous souhaitons également exprimer notre solidarité avec tous les catholiques de notre pays et avec tous nos compatriotes qui sont également affectés par ces actes qui sont de nature à fragiliser le pacte républicain et l’unité de notre population.

Dans notre île nous devons nous féliciter du Vivre Ensemble qui prévaut et que le Groupe de Dialogue lnterreligieux (GDIR) dont vous avez été un des fondateurs en 2000, s’efforce de faire partager et de consolider, malgré les épreuves d’une actualité marquée trop souvent par la violence et les atteintes à l’intégrité des personnes humaines.

Nous vous serons reconnaissants de bien vouloir communiquer notre message et ceux des autres instances représentatives de la composante musulmane réunionnaise à la Conférence des Evêques de France présidée par Mgr Éric de Moulins-Beaufort.

Houssen Amode, président