Di sak na pou di

Bravo au SDIS…

Raymond Lauret / 11 mars 2017

JPEG - 17.3 ko

Ce jeudi 9 Mars. Journal télévisé de 19 heures. J’entends et vois que toute une équipe de secouristes et personnel médical s’apprête à s’envoler pour la région de Madagascar où le cyclone Enawo a fait de terribles dégâts aux habitations et à l’environnement et a tué plusieurs personnes.

Je ne peux m’empêcher de comparer la spontanéité de cette mobilisation avec les tergiversations traditionnelles qui, dans le temps, ont souvent prévalu. Le SDIS et ses responsables n’ont pas attendu que la COI se réunisse pour faire un bilan, voir ce qu’on peut faire, réunir telle ou telle instance. Non, ça a été un élan du coeur. Un élan de générosité rempli d’humanisme.

Bravo au SDIS pour la leçon donnée à bien de nos instances administratives et politiques qui se doivent, pour respecter la réglementation, de prendre le temps de consulter, d’établir des procès-verbaux qui doivent être validés avant exécution….

L’élan du coeur de Réunionnais qui n’oublient pas qu’ils sont des privilégiés dans notre océan Indien, voilà ce que j’ai donc ressenti ce jeudi soir. Je voulais le dire, en toute simplicité…

Raymond Lauret