Di sak na pou di

Ce jeudi, le Colosse 2020 , au conseil municipal de Saint-André

Paul Dennemont / 6 octobre 2016

Ce jeudi, le Colosse 2020 , au conseil municipal de Saint-André

À défaut de communiquer sur les carrières de Dioré et Menciol, au centre de toutes les polémiques, le maire de Saint-André se livre depuis quelques semaines à une propagande autour « du parc de Colosse de 2020 » ! Année des élections municipales. Le Colosse, encore et encore le Colosse. Il en sera question au conseil municipal qui est prévu ce jeudi 6 octobre.

Pour rappel, certains l’ont peut-être oublié, le projet du Parc du Colosse a été concrétisé, me semble-t-il, en 2001, par la Région dirigée alors par Paul Vergès, le maire de Saint-André étant Jean-Paul Virapoullé. En aout 2003, un projet d’extension du parc est décidé par la municipalité avec l’accord de la collectivité régionale. Un projet titanesque de plus de 70 millions d’euros d’investissement, avec à la clé, la création de plusieurs centaines d’emplois. Hôtels, requinarium, zoo, activités et animations diverses. Beaucoup d’annonces, mais finalement peu de réalisations ont vu le jour jusqu’au changement de majorité, en mars 2008.

Après l’alternance, le Parc du Colosse est resté un certains temps dans un état de délaissement, et les projets de la précédente majorité ignorés. Pour preuve, la décision du conseil municipal de septembre 2008, de rejeter celui de Bernard Gougache visant la création d’un zoo, un projet « colossal » de 3 millions d’euros et créateur d’emplois. Mais, sans doute, la nouvelle municipalité avait-elle de bonnes raisons.

Début 2013, le Parc avait retrouvé un regain d’activité et d’animation, et voilà qu’un nouveau projet est annoncé par le maire en place « Le nouveau Koloss Parc » , avec téléski, divers Jeux d’eau, extension de l’Etang, centre équestre… À cela s’ajoute l’annonce de l’ouverture de la seconde tranche d’aménagement où sont prévus, une base d’ULM, salles de spectacles, hôtels, casino, boites de nuit… Etc. Cela fait rêver

Mars 2014, nouveau changement de majorité, les projets cités sont enterrés. Nous sommes en octobre 2016, soit 2ans et demi après, le maire Jean-Paul Virapoullé annonce à son tour un « nouveau Colosse ». Un Parc qui selon lui pourrait de venir « le pôle de loisirs numéro 1 de la Réunion, un site touristique de référence à l’échelle régionale. Un projet partiellement copié sur le précédent et qui verrait le jour en 2020. Année des municipales ! Que de temps perdu, et ce n’est sans doute pas fini. Il ne s’agit là encore que des promesses.

Si elles ne sont pas tenues, les Saint-Andréens sauront les lui rappeler au moment venu.

Paul Dennemont