Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Chroniques > Di sak na pou di

Cinq jours pour candidater à la conception du Pavillon France à l’exposition universelle de 2025

jeudi 19 janvier 2023, par Kevin Lognoné


L’ambassade de France au Japon a annoncé le lancement de l’appel à projet mené par la compagnie française des expositions (Cofrex) pour la conception et la réalisation du Pavillon de la France prévu à l’exposition universelle Osaka en 2025. Le retrait du dossier et le dépôt de candidature se font en ligne. La date limite de dépôt de candidature est fixée au mardi 24 janvier 2023 à 09 h 00 (heure de Paris).


L’objectif de cette mission de conception-réalisation est de mettre en valeur le Pavillon France à travers l’adoption d’une signature architecturale forte. L’identité architecturale proposée sera nécessaire pour laisser une empreinte dans l’esprit des visiteurs.
Le Pavillon France sera situé dans la zone thématique « Empowering Lives » de l’exposition universelle 2025, avec pour la France comme thème principal : « l’audace et le savoir-faire ». Ce thème sera développé par la suite.

En réponse aux thématiques véhiculées par l’exposition universelle 2025, et à l’intérêt des Japonais sur les thématiques scientifiques et des nouvelles technologies, le candidat devra fournir un projet innovant, qui exprime la poursuite d’une architecture de pointe. Cela peut prendre la forme de façades uniques et sculpturales (ou même cinétiques et dynamiques), avec géométries organiques et/ou avant-gardistes utilisant des éléments industriels identiques, originaux et conceptions paramétriques et biomimétiques créatives.

Comme le visiteur doit pouvoir identifier clairement à distance le Pavillon de la France, la visibilité sera donc importante, tout comme sa différenciation évidente par rapport aux autres pavillons.
Alors que le Pavillon France sera amené à être pionnier de l’architecture du futur avec une forte identité formelle, le dossier candidat en particulier dans sa dimension orientée design & architecture devra néanmoins tenir compte toutes les contraintes :

• Contraintes techniques liées à la qualité du sol.
• Restrictions sur l’approvisionnement en matériaux.
• Limitations budgétaires liées aux conditions économiques générales.
• Le calendrier exceptionnellement serré.

Le Pavillon France sera réparti entre les fonctions suivantes :
• Espaces d’exposition et commerciaux ouverts au grand public (environ 50 % du superficie).
• Espaces réservés aux professionnels et institutionnels (environ 25 % de la surface).
• Espaces occupés par les équipes chargées du fonctionnement du Pavillon (environ 25 % de la surface).

Lors de la dernière exposition universelle, le Pavillon de la France a accueilli plus de 3 millions de visiteurs, avec des pics plus de 2 500 visiteurs par heure. La gestion optimale des différents flux de trafic est donc un point clé à considérer lors de la conception.

Enfin, le Pavillon France portera un message environnemental fort, et le designer & constructeur sera donc tenu de livrer un bâtiment qui, dans la mesure du possible, est composé d’éléments réutilisables.

Toutes les informations sont sur la plateforme dédiée : https://jp.ambafrance.org/Appel-a-projet pour-le-pavillon-de-la-France-a-l-exposition-universelle-d-Osaka-2025

Kevin Lognoné


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus