Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Chroniques > Di sak na pou di

Erasmus for Young Entrepreneurs : Qu’est-ce que c’est ? What is this ?

mercredi 24 mai 2023, par Kevin Lognoné


Les européens sont fiers de l’excellence de leurs instituts de formation et de recherche. Ils peuvent en effet se réjouir que des étudiants d’horizons très différents se soient réunis grâce aux échanges Erasmus pour obtenir leur diplôme. Désormais, le programme Erasmus for Young Entrepreneurs s’en inspire, offrant la possibilité d’échanger des connaissances et des idées entrepreneuriales avec le Canada, Israël, Singapour, la Corée du Sud, Taïwan et les États-Unis.


Dès lors, Erasmus for Young Entrepreneurs (EYE) Global est un programme d’échange transfrontalier basé sur le populaire programme Erasmus pour jeunes entrepreneurs, qui fonctionne en Europe depuis 2009 et a mis en relation près de 20 000 entrepreneurs dans 10 000 échanges.

Son déploiement au niveau mondial rend hommage au courage des lauréats dans le choix d’un environnement d’apprentissage interculturel pour développer de nouvelles perspectives de carrière et d’évolution dans un monde en mouvement. Il fédère des entrepreneurs de nombreuses régions du monde sur la liste des alumni. Elle se lit comme une liste de délégués aux Nations Unies !

Certains viennent de pays développés, d’autres de pays émergents ou de pays qui travaillent dur pour se développer davantage. Traverser les frontières et apprendre les uns des autres procure les qualités d’un leadership européen : prospective et innovation, compassion et compréhension, adversité et responsabilité. Ce sont des qualités dont notre monde a plus que jamais besoin.

Au fond, ce programme tourné vers l’énergie d’entreprendre et la prise de risques se développe à un moment critique : le monde devient moins global, moins occidental, moins démocratique. Il devient plus fragmenté, et aussi plus dangereux.

Nous vivons une « époque fluide » : des transformations géopolitiques, écologiques et technologiques majeures sont en cours. L’ordre international qui a apporté la sécurité et la paix est soumis à de fortes pressions.

En Europe, l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine a ramené la guerre sur le continent. Cela a provoqué l’effondrement de l’ordre de sécurité de l’Europe.

Au niveau mondial, la guerre a accéléré des tendances qui se dessinaient depuis quelques années maintenant. La mondialisation est en marche arrière. Le pouvoir mondial est en train de changer, et pas seulement à cause de la montée en puissance de la Chine. Une période marquée par les idées et la prédominance occidentale semble toucher à sa fin. Le monde devient plus pluraliste.

Nous sommes confrontés à une série de crises, allant de la guerre à l’insécurité énergétique et alimentaire, en passant par l’inflation, la dette et bien sûr le changement climatique. Et n’oublions pas la pandémie qui continue de se faire sentir.

Dans ce contexte, Erasmus for Young Entrepreneurs est un appel à l’action et avec la ferme conviction qu’aucune de ces tendances n’est irréversible !

Ce dont nous avons besoin aujourd’hui, ce sont des bâtisseurs de ponts.

L’Europe est fondée sur la coexistence pacifique de différentes cultures. La coexistence pacifique de différentes cultures est l’un des principaux défis de l’humanité. Les langues, les malentendus, peuvent facilement devenir des armes.

Par ses bons offices, Erasmus for Young Entrepreneurs favorise le dialogue pour rétablir la confiance, trouver des compromis et rendre le monde plus sûr à travers une nouvelle génération de « marchands de paix et de prospérité ».

C’est une agora au cœur de l’Europe où le monde entier se réunit pour élaborer ensemble des solutions aux défis mondiaux.

Le réseau Erasmus for Young Entrepreneurs met ses participants au défi de penser et d’agir également comme des bâtisseurs de ponts. Utiliser ses compétences interculturelles. Faire un effort pour comprendre l’autre côté et trouver un terrain d’entente. Être patriote et fidèle à ses idéaux, mais se considérer aussi comme un citoyen du monde avec des responsabilités.

Et ce n’est pas seulement la construction de ponts dont nous avons besoin. Une deuxième qualité requise est l’esprit critique. Ici aussi, des cohortes du réseau Erasmus for Young Entrepreneurs peuvent et doivent faire la différence.

Ne croyons pas une seule minute que les gouvernements peuvent résoudre seuls les nombreux défis auxquels nous sommes confrontés. Les politiciens n’ont tout simplement pas toutes les réponses. Nous avons besoin de toutes les couches de la société, et en particulier des penseurs critiques qui nous défient, pour faire mieux et indiquer de nouvelles voies.

Autre défi : ne jamais prendre son diplôme comme un ticket pour une belle vie, mais utiliser ses compétences pour concevoir l’avenir. Défier les vieilles habitudes. Être innovant. Interroger ceux qui offrent des réponses faciles à des questions complexes. Aller au fond des choses.

Qu’il s’agisse d’intelligence artificielle, de la nécessité d’une économie plus verte ou des complexités croissantes de la paix : de nombreuses questions nécessitent aujourd’hui une nouvelle réflexion.

Chaque innovateur peut faire la différence !

Kevin LOGNONÉ


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus