Di sak na pou di

L’ONU a 75 ans : la décision d’abolir les armes nucléaires aussi

Initiatives pour le Désarmement Nucléaire / 26 octobre 2020

JPEG - 38 ko
Des armes nucléaires peuvent circuler à Diego-Garcia, base militaire à l’origine de la déportation des Chagossiens.

Au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, le 24 octobre 1945, était signée la Charte des Nations unies à San Francisco par les 51 pays fondateurs de l’Organisation.
 
Aux termes de l’Article 11 de la Charte, l’Assemblée générale, organe de la démocratie mondiale, recevait, entre autres, pour mandat « [d´] étudier les principes généraux de coopération pour le maintien de la paix et de la sécurité internationales, y compris les principes régissant le désarmement et la réglementation des armements, et faire, sur ces principes, des recommandations… »

Gardant à l’esprit l’hécatombe de la guerre, et notamment les victimes des bombes de Hiroshima et Nagasaki, l’Assemblée générale décida, dans sa toute première résolution du 24 janvier 1946, de créer une « Commission chargée d’étudier les problèmes soulevés par la découverte de l’énergie nucléaire ». Parmi les tâches confiées à cet organe figurait celle de préparer des propositions en vue « d’éliminer des arsenaux nationaux les armes atomiques et toutes autres armes importantes permettant des destructions « d’éliminer des arsenaux nationaux les armes atomiques et toutes autres armes importantes permettant des destructions massives ».

Malheureusement, la guerre froide et la course aux armements nucléaires allaient empêcher cette décision d’être suivie d’effets. Trois quarts de siècle plus tard, le monde reste sous la menace de quelque 13 000 armes nucléaires capables d’anéantir l’humanité et la planète.

À ceux qui affirment ou croient que ce sont les armes nucléaires qui ont préservé la paix mondiale depuis 1945, rappelons que les efforts de prévention et de résolution des conflits de l’ONU et la coopération internationale ont joué un rôle décisif à cet égard. Et comme l’ont réaffirmé récemment d’éminentes personnalités (les ‘Elders’) : « Tant que les armes nucléaires existeront, il est inévitable qu’elles soient un jour utilisées, délibérément, accidentellement ou par erreur. La seule garantie du non-emploi des armes nucléaires est leur abolition totale. »

Initiatives pour le Désarmement Nucléaire