Di sak na pou di

Le Sport, terrain de Fraternité et de Paix…

Raymond Lauret / 4 octobre 2019

JPEG - 17.3 ko

Au moment où les voix s’élèvent pour dire que nous devons « servir ensemble en faveur de la Paix dans le monde et donc « à La Réunion », l’occasion est donnée ce dimanche 6 octobre, au Stade Michel Volnay, à l’occasion de la finale qui opposera la Jeanne d’Arc à la Saint-Pierroise, de montrer que le Sport est un vecteur essentiel de la volonté réunionnaise de « Vivre ensemble cette Paix », cette Paix dont nous avons tant besoin pour aider notre île à avancer.

Je ne connais pas personnellement le responsable du kop saint-pierrois. Je connais par contre notre cher Tonino, ce garçon qui sait porter les supporteurs de l’équipe portoise jusqu’à saluer l’équipe adverse à la fin de la partie, quelque soit le vainqueur du match… Et je ne doute pas que c’est le même état d’esprit qui anime son homologue et camarade du Sud.

Que dimanche ce sens de l’esprit sportif soit présent tout au long de la finale et surtout au moment où sera sifflée la fin de la partie et où donc les vainqueurs serreront la main à ceux qui ont perdu. Le Sport en ressortira encore plus grand dans sa mission de fraternité vraie.

Aux côtés de ceux des deux équipes qui, pendant deux fois 45 minutes, sous le regard attentif de l’arbitre et de ses juges de touche, auront mouillé leurs maillots, il y a ceux et celles qui, dans leurs espaces respectifs de tribune, auront donné de la voix pour encourager leurs poulains. Ils composent tous la grande famille du monde du Sport. Pour une humanité de Fraternité et de Paix…

Raymond Lauret