Di sak na pou di

Le vaccin obligatoire pour tous

Radjah Veloupoulé / 28 juillet 2021

JPEG - 28.1 ko

La période n’est plus à la tergiversation. Le gouvernement doit prendre conscience que toutes les mesures moindres que le vaccin obligatoire pour tous, ne sont plus cohérentes.

La Réunion, dans une urgence absolue, verra la situation s’aggraver encore avec la rentrée scolaire, puisque beaucoup de parents sont contre la vaccination. Les élèves seront pris en otages, et pour la troisième année consécutive, n’auront pas droit à l’intégralité de l’enseignement scolaire, ce qui creusera encore plus la fracture sociale.

Il est question de vie et de mort. Le pouvoir en place doit avoir le courage de mettre la vie avant la pseudo liberté revendiquée. Il existe des moments où la gouvernance de la cité exclut toute contestation. Pour vivre encore.

Radjah Véloupoulé