Di sak na pou di

Les nouveaux temples

François Maugis / 22 septembre 2018

(ou, paix, guerre et consommation)

JPEG - 17.3 ko

Je viens d’accompagner un groupe de touriste réunionnais à Bangkok, la ville des mille temples bouddhistes (mille merveilles plus harmonieuses les unes que les autres), au pays du sourire, la Thaïlande (l’un des seuls pays d’Asie à n’avoir jamais été colonisé). Où croyez-vous que se sont précipités nos dallons ? Ils ont écumé tous les nouveaux, ultramodernes et luxueux centres commerciaux de la ville. Pas un regard vers ces merveilles ! Pourquoi cette soif de consommation est-elle si forte ? Pourquoi ce désintérêt de la culture, de l’authentique, des vraies valeurs ? C’est vrai que nos amis réunionnais sont un cas un peu extrême mais ne vous leurrez pas, cette inclination est quasi universelle. Les temples de la consommation attirent bien davantage les foules que les merveilles architecturales ou naturelles, les musées ou les temples religieux.

La corporation des marchands est née il y a 10.000 ans. Il y a 2.000 ans, déjà, quelqu’un tenta de chasser les marchands du Temple mais, 2.000 ans après, ils sont toujours là. Faut-il y voir une folie consumériste passagère ou le résultat incontournable de l’évolution humaine ? Quelle que soit la réponse, cette situation a de quoi nous inquiéter. Dans le premier cas, tous les espoirs sont permis mais le retour à la sagesse suffira-t-il à réparer les dégâts ? Dans le second cas c’est évidemment pire. La logique d’un capitalisme qui, pour l’instant paraît bien aveugle, privilégie le rendement du capital et la croissance, au détriment de l’humain et des grands équilibres de la vie. Cette logique qui depuis 10.000 ans, telle une boule de neige, amplifie son impact sur le fonctionnement de l’humanité, est bien de nature à nous entraîner tous vers une crise finale définitive et mortelle. Des tensions sociales insurmontable dans un monde pollué et désertique, voilà les ingrédients explosifs qui nous laisseront à tous, peu de chance de survie.

François Maugis
Économiste, écrivain et philosophe