Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Chroniques > Di sak na pou di

Pics majestueux de La Réunion : laboratoire d’expérimentation pour NEOM et son village vertical ?

mercredi 25 janvier 2023, par Kevin Lognoné


De la première destination de ski en plein air en Arabie Saoudite au village vertical « The Vault », le projet futuriste NEOM multiplie les audaces. Si les projets touristiques saoudiens d’avancement sur la mer sont très largement inspirés de concepts déployés aux Maldives, les pics majestueux et les eaux côtières spectaculaires de La Réunion peuvent enrichir les ambitions de protection des sites de NEOM.


L’une des dix régions distinctes au sein de NEOM, Trojena entend constituer une nouvelle référence pour les stations de montagne, notamment en matière d’architecture, d’expériences, de sports, d’environnement, de climat et d’attractions tout au long de l’année. Ce nom mystérieux fait penser au joueur d’échecs Réunionnais, Louis-Charles Mahé de La Bourdonnais fondateur de la première revue d’échecs, Le Palamède. Né en 1836 au Café de la Régence, ce magazine faisait référence à ce héros grec insurgé, repris dans la légende arthurienne, dénonçant la guerre longue et coûteuse faite par La Grèce aux Troyens.

Les villages verticaux ou en forme de V renversé sont un nouveau concept, non pas inspirés du jeu d’échecs, mais visant à imaginer de nouveaux sommets du bien-être pour l’Arabie moderne. The Vault est l’une de ces offres exclusives. Son incroyable conception est compatible avec certains des principes clés de NEOM, notamment la durabilité, la préservation des terres et l’abandon de l’approche habituelle consistant à construire des villes sur une grande superficie occupant d’énormes quantités de terres et nécessitant des déplacements longs.

Ce village s’inscrit donc dans le concept global de NEOM, avec 95 % du terrain réservé à la nature. D’une certaine manière, le concept est similaire à celui de THE LINE, dans la mesure où il concentre ce village ou cette ville verticale en un seul endroit, minimisant l’occupation du sol, et maximisant les déplacements à pied, au lieu de répartir tous ces éléments sur un vaste espace.
Un tourisme de luxe — sans pollution et sans trafic — à la nature sauvage régénérée et reconstituée, telle est l’ambition de cette destination unique, qui captivera et séduira les voyageurs du monde entier.

Il faudra patience, courage, vision et imagination pour façonner ce nouvel univers en mouvement rapide. Sans doute avec la même persévérance déployée par Mahé de la Bourdonnais lorsqu’il rêvait de faire de La Réunion et de Maurice le « Saint-Malo des Indes ».
En s’appuyant sur les sciences, l’innovation et les nouvelles technologies, La Réunion peut jouer un rôle de premier plan, en particulier dans le cadre de l’observatoire de technologie avancé que les experts mondiaux de Trojena prévoient de construire.

Il consistera en un bâtiment d’observation des étoiles équipé de télescopes et de données de haute technologie. C’est une idée de l’architecte Zaha Hadid. Les visiteurs pourront venir y observer les planètes et la Voie lactée dans un ciel dégagé et à haute altitude. Le tout dans un bâtiment étonnant. Ils pourront également s’y rendre dans la journée pour découvrir l’espace et les galaxies. Cela sera donc un lieu d’expérience et d’apprentissage situé là où l’air est encore plus clair et où les vues sont incroyables pour admirer le golfe d’Aqaba. Ainsi que l’Égypte et l’ensemble de la région NEOM.

Et pourquoi pas imaginer des passerelles scientifiques et touristiques ultramarines avec La Réunion et son pôle Aérotech en tant que destination de développement et d’exploration spatiale ? Le prototype Réunionnais OASIS-EUROHAB@run (Operational Automated System of Inflatable Shelter) est déjà dans la course pour développer une destination scientifique spatiale capable d’accueillir des missions de la MARS SOCIETY ou autres délégations d’équipes d’astronautes.

Kevin Lognoné


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus