Di sak na pou di

Quand le président de Région sort le chabouk

Paul Dennemont / 22 décembre 2017

JPEG - 95.9 ko

Le Président de Région, Didier Robert n’a pas digéré – mais pas du tout - la défaite, lundi dernier, de son candidat Jean-Claude Lacouture à la présidence du Conseil Départemental. Il l’a fait savoir et en utilisant la manière forte.

Mais quel drôle de hasard ! C’est mardi 19 décembre, au moment où débutaient chez nous les festivités commémorant le 169e anniversaire de l’abolition de l’esclavage que choisit le Maitre de la pyramide inversée pour sortir son chabouk et punir son bras droit Jean-Paul Virapoullé qu’il accuse de trahison. Entendez par chabouk, l’arrêté choc privant le 3e Vice-président de la Région de toutes ses délégations. Les cicatrices – à n’en pas douter - laissées par cette tragi-comédie politique sont profondes et seront difficiles à guérir. Et Jean-Paul Virapoullé devra porter les siennes pour le reste de sa vie.

Coïncidence anecdotique étonnante : le même soir, une chaine télé locale diffusait le 16e épisode de la série « Victoria » portant sur l’esclavage et dans lequel le puissant Maitre Nicolas décidait de fouetter, lui-même et jusqu’au sang, son esclave préféré Miguel qu’il soupçonnait de l’avoir trahi. Comme quoi Il y a comme ça des hasards vraiment étranges.

Etrange également que le 20 décembre, date historique, date anniversaire de l’abolition de l’esclavage, ce soit cette bataille de crabes entre Didier Robert et Jean-Paul Virapoullé qui fassent la Une des médias !

Ces observations faites, force est de constater que le spectacle offert par nos élus est lamentable. Et ce sont une fois de plus les Réunionnais qui vont payer les pots cassés de cette guerre ouverte, violente entre Didier Robert et Jean-Paul Virapoullé, mais aussi entre la Région et le Département.

Je leur souhaite malgré tout de passer de joyeuses fêtes de Noel.

Paul Dennemont
Saint-André