Di sak na pou di

Soutien au Docteur David Mété

Témoignages.re / 13 septembre 2019

Je soutiens totalement le docteur David Mété dans l’observation qu’il fait concernant le manque d’investissement des pouvoirs publics dans la lutte contre l’addiction à la Réunion (matinales radio du 12/09/19).

Son analyse ne fait que corroborer une situation qui s’aggrave de jours en jours, surtout concernant la jeunesse, qui ne fait que suivre les injonctions d’une société consumériste, et qui s’adonne, impuissante, à une recherche permanente de déviances volontaires.

Les pouvoirs publics ne réagissent toujours pas à la publicité scandaleuse des marques qui vantent des produits mortifères, et l’économie réunionnaise se montre sous un visage suicidaire pour cautionner des monopoles qui oeuvrent depuis la période coloniale.

L’argent fait la loi, et dans l’immense majorité, les associations, les établissements, les personnes qui oeuvrent pour freiner une intoxication alarmante, ne sont pas suffisamment soutenus par celles et ceux qui ont pour devoir de protéger la santé publique, et seule la répression et les jugements conditionnés offrent une vitrine bien pensante pour tranquilliser une population, ignorante des dégâts immenses et de la problématique majeure que représente les addictions.

Je demande à toutes les personnes compétentes qui oeuvrent pour soulager les souffrances des patients démunis, de ne pas baisser les bras et de compter sur la gratitude de tous ceux, qui de près ou de loin, ont bénéficié d’une aide que peu de personnes ont ont bien voulu leur offrir.

Radjah Veloupoulé