Di sak na pou di

Tous pucés, tous décérébrés ? La puce est l’avenir de l’homme !

Jean / 5 octobre 2018

JPEG - 25.5 ko

Du temps de la "vache folle" on s’est soucié d’organiser la traçabilité de la viande sur pattes. 
20 ans plus tard, sans même y réfléchir, des personnes sont volontaires pour se faire "pucer". 
Reconnaissance faciale pour — dans un premier temps — s’affranchir des files d’attente des contrôles dans les aéroports, puis généralisation de la reconnaissance faciale en Chine, (et tous les démocrates de s’indigner contre les "vilains" Chinois) mais, en France nul ne s’offusque du fait que la reconnaissance faciale soit pratiquée — de fait — dans le métro. 
Petit à petit, nous acceptons le devenir prédit, en 1947, par Nâzim Hikmet dans son poème : « La plus étrange des créatures » 
Extrait :

« […]Tu es comme le mouton, mon frère,
Quand le bourreau habillé de ta peau
Quand l’équarisseur lève son bâton
Tu te hâtes de rentrer dans le troupeau
Et tu vas à l’abattoir en courant, presque fier […] »

Fiers d’être tracés par nos cartes de crédit, nos "pass-navigo" (à Paris), nos cartes de fidélité, nos adresses mail, nos échanges de messages, le suivi en temps réel des sites internet visités, nos "likes", nos comptes Facebook, la géolocalisation de nos smartphones, de nos systèmes de radioguidage, du suivi de nos goûts grâce à nos décodeurs télé, fiers de constater que "Siri" reconnaît nos voix, fiers d’accepter qu’Apple nous livre une appli de dictée en nous précisant qu’il va se servir des données vocales recueillies pour tracer une empreinte de notre voix et nous permettre ainsi d’être reconnus de maints appareils connectés. Or, quoi de plus intime que notre voix ? 

Inconscients des dangers que ces technologies font encourir pour nous tous et donc pour la démocratie, nous continuons fièrement à nous laisser ligoter ainsi. 
Et, en juillet 2018, l’annonce du lancement d’une série de micro satellites privés destinés à être en contact avec tous les objets connectés n’a inquiété aucun défenseur des Droits. 

À ce stade devons-nous encore faire semblant de croire qu’une telle absence de réaction ne serait le résultat que d’une insondable naïveté du genre humain ? Ou bien, une partie de l’espèce humaine, gavée de télé réalité, de jeux décérébrants, d’envies matérielles toujours inassouvies, consentant à se laisser encadrer, guider, abandonnerait ainsi tout espoir de réparer le monde et accepterait pour des années et des années encore l’incessante progression des inégalités de par le monde pourvu qu’on ne lui retire pas sa perf. quotidienne décérébrante. 
Allez, soyons optimistes et vive la puce pour tous !

Jean



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Très bonnes réflexions que je partage, étant sidéré moi aussi, surtout chez les jeunes, à l’école, dans la rue, chez leurs familles éclatées ou pas, c’est inquiétant. D’autant plus que l’on s’aperçoie, que lorsqu’on essaie d’expliquer, de convaincre, de faire prendre conscience, c’est déprimant de s’apercevoir que l’on n’y arrive pas, que l’on donne des coups d’épée dans l’eau, on n’est pas écouté, parfois même traité de vieux, de géneur même. Cela dérange.
    Alors je me dis, tant pis pour eux, ils ne pourront pas dire "je ne savais pas". C’est la même chose pour les revendications concernant le travail, surtout sur l’île de la Réunion, et les retraites. Même quand les rassemblements pour dire "non, je ne suis pas d’accord" comme pour la réforme du code du travail l’an dernier, le jour tombant durant les vacances, pire, ou mieux encore pour le 1° Mai, fête du travail, enfin pour ceux qui en ont. Ils étaient absents du cortège, C’est révélateur. Les autres ne cherchent pas vraiment en fait, sont soit trop égoistes, inconscients, résignés... Il y a de quoi faire, comme par exemple, développer les transports propres, mettre en place les vélibs, le train, le co-voiturage, ne plus jetter des mégots. Un seul est capable de polluer 500 litres d’eau, car composé de beaucoup de produits nocifs, dangereux, cancérigènes !
    Ecouter demain samedi à 16H sur France Inter ou dimanche à 7H ou encore via le site "www.franceinter.fr " la très bonne émission, comme d’autres aussi (secrets d’infos...) "CO2 mon amour", bon WE à tous et toutes. Arthur.

    Article
    Un message, un commentaire ?