Di sak na pou di

Une vie réunionnaise

Paul Dennemont / 20 février 2018

JPEG - 17.3 ko

Depuis quelque temps, chaque dimanche à 11H 30, est rediffusé sur Télé-première, un documentaire intitulé « Une vie réunionnaise », consacré à des personnalités de la Réunion.

Ce dimanche, 18 février, la personnalité d’honneur était l’Evêque de la Réunion, Monseigneur Gilbert Aubry, un documentaire réalisé en novembre 2015. Rien à voir, cela dit en passant, avec celui consacré à une certaine dame, en l’occurrence Bernadette Ladauge, où primaient la vulgarité, sa haine envers le maloya et le PCR.

Un passage de ce documentaire, concernant l’évêque de La Réunion, a retenu mon attention, c’est celui où Gilbert Aubry évoque l’inauguration du nouveau Pont de la Rivière de L’Est à Sainte-Rose, en 1979. A cette occasion, raconte-t-il, il avait tenu à inviter les représentants des diverses communautés religieuses de l’Ile. Michel Debré qui assistait, lui aussi, à la cérémonie, fulminait de rage et lui déclara à la fin « Cela ne se fait pas » ! Voilà le vrai visage de Michel Debré qui déclarait à tout-va, aimer le peuple Réunionnais au sein duquel nombreux l’appelaient « papa » sans réfléchir. « Créole un jour, créole toujours », osait scander hypocritement, l’auteur de l’ordonnance d’octobre 1960.

Quoi rajouter de plus.

Paul