Di sak na pou di

« Vaccin Pfizer » à La Réunion : vers un nouveau scandale d’État ?

Ary Yée Chong Tchi Kan / 4 janvier 2021

La Réunion a reçu son premier container capable de congeler à une température de -80 degrés. L’armée française a été chargée d’acheminer le matériel qui se trouve actuellement dans un lieu tenu secret. Toutes ces précautions, prises pour garder un vaccin en bon état, s’apparentent à un scandale.

JPEG - 50.4 ko

Citons quelques scandales sanitaires et sociaux d’État connus. Nous avons connu le scandale du sang contaminé au VIH, le rapt des enfants pauvres envoyés pour peupler « la Creuse », l’épidémie de Brucellose qui a emporté le cheptel bovin réunionnais, les piqûres trimestrielles injectées sur les femmes, à leur insu, contenant un produit interdit, le Dépo-provera, etc.

L’inquiétude est encore plus grande quand on connaît quelques vérités. En effet, à La Réunion, il y a 9037 cas de personnes infectées pour 900 000 habitants. On compte 8706 personnes guéries. Il n’y a que 51 morts dont 42 étaient des personnes vivant à La Réunion. A comparer avec la dengue et le chikungunya.

Bien sûr, on peut tomber malade. On peut en guérir mais on peut aussi en mourir, souvent à cause des complications. Il ne sert à rien de culpabiliser les gens et de leur jeter du discrédit.

Pour des raisons qu’on ignore, La Réunion devra subir l’inoculation d’un produit qui n’est sûr qu’à 93 %, paraît-il. Ensuite, il n’a pas été expérimenté sur des virus mutants. Sans vaccin, nous avons un résultat très correct malgré la bêtise de l’État d’avoir laisser l’aéroport ouvert.

Pour quelles raisons obscures, les autorités françaises veulent absolument inoculer ce produit non fiable à une population saine ? Qui sont les 42 personnes décédées ? C’est quoi ce vaccin bizarre qu’il faut garder à une température extrême de -80 degrés ? La plupart du temps un simple congélateur est suffisant pour garder un vaccin en bon état.

La transparence est nécessaire. Les élus de La Réunion qui représentent les intérêts de la population doivent s’unir pour s’opposer à ce scandale. Si les producteurs de ce vaccin trouvent que c’est bon alors qu’ils les appliquent à eux-mêmes.

Enfin, va-t-on enfreindre un secret sanitaire si on explique aux Réunionnais comment Macron a été guéri et sans vaccin ?

Ary Yee-Chong-Tchi-Kan