Di sak na pou di

Violences intrafamiliales : le CRAN pour une politique qui réponde aux associations

Témoignages.re / 28 novembre 2017

JPEG - 17.3 ko

Le CRAN Réunion prend acte de l’engagement du Président de La République Emmanuel Macron qui promulgue « l’éducation et le combat culturel en faveur de l’égalité » un « meilleur accompagnement des victimes » et un « renforcement de l’arsenal répressif ». La décision du Président de La République de renforcer les moyens administratifs, financiers, juridiques et humains pour lutter contre les violences intrafamiliales, et, notamment pour accompagner les femmes victimes de violences sont d’une nécessité absolue.

Lutter contre toutes les formes de violences morales ou physiques dans la société française, correspond à un choix de politique publique, mais il faut faire en sorte que cette politique volontariste réponde aux associations qui accompagnent les victimes. Le CRAN se joint à toutes les revendications associatives qui réclament depuis des années à La Réunion, la création des structures d’accueil et de prise en charge, surtout des victimes de violences intrafamiliales.

Le responsable du CRAN Réunion