Libres propos

Pour le plus grand profit des habitants de notre commune

Témoignages.re / 4 octobre 2007

Georges Lazare est un de ces jeunes Réunionnais que l’on aime bien. Il fait son métier de journaliste avec application. Il sait se rendre disponible pour toute sollicitation, abritant derrière un évident sens de la curiosité cette non moins évidente timidité propre aux petits gars la cour qui se sont fait tout seuls. Et puis, il arrive qu’il ne manque pas de talent. C’est souvent le cas. Sauf que mardi...

Mardi, sans doute aucun, il a tout loupé dans sa page consacrée à l’analyse de la situation pré-municipale pour 2008 pour les communes de Saint-Paul et de Trois-Bassins.

Saint-Paul tout d’abord. Comment donc a-t-il pu imaginer (et donc inventer) que, je le cite, « afin d’éviter que la notoriété grandissante de la députée de la circonscription ne fasse de l’ombre aux trésors du parti »... et aussi « pour filer un petit coup de pouce au maire sortant de Saint-Paul », et alors tenez-vous bien, amis lecteurs et électeurs, dixit notre ami Georges, « comme certains le laissent entendre, Paul Vergès (viendrait) mettre son grain de sel et se positionner (à la ) tête (de cette) liste » ? Ouais !!! Pour être franchement rigolote celle-là, elle l’est à coup sûr ! Je vous le disais : il a tout loupé !

Comment se fait-il qu’il ait pu prendre les plaisanteries de certains amateurs de politique fiction pour des analyses à emprunter ? Rassurez-vous, Georges : Huguette conduira une belle et large liste face à Bénard qui, évidemment, fera tout pour garder “sa” mairie. D’autres candidats viendront aussi, pourquoi pas. C’est aussi simple que cela...

Trois-Bassins, ensuite. Aline Tamon, pour le PS, oui pourquoi pas ? Libre à G.L. d’écrire qu’elle « entend bien profiter de l’excellent score sur Trois-Bassins de Ségolène Royal ». Cela ne mange pas de pain. Mais comment peut-il laisser penser que « Pierre Heideger, comme le fait dire la rumeur, (pourrait décider) de jeter l’éponge et de renoncer à briguer un nouveau mandat » ? Tout montre que l’actuel premier magistrat est déjà en campagne. Ça ne se voit pas ?

Et puis, refiler à Roland Ramakistin l’étiquette PCR, voilà, de la part de Georges Lazare, un usage du raccourci pour le moins inapproprié. Roland est un fils de Trois-Bassins qui a su tenir son rôle de conseiller d’opposition après avoir été, il y a quelque temps, dans la majorité. Il milite beaucoup sur tout le territoire de la Commune où il habite. Il est légitime qu’il brigue les suffrages des habitants de Trois-Bassins, auprès desquels il n’est pas inconnu. Il a souvent talonné Pierre Heideger et représente une alternative tout à fait acceptable pour ceux qui souhaitent un changement. C’est là l’essence même de la démocratie.

Saura-t-il élargir son discours par-delà les seules frontières de Trois-Bassins et y faire adhérer les citoyens ? Saura-t-il montrer qu’il entend s’inscrire dans une démarche intercommunale, là où l’actuel maire et conseiller général est déjà engagé ?

Tous ceux qui portent de l’intérêt à notre commune des Hauts de l’Ouest - et j’en suis - espèrent que la campagne des Municipales là-haut verra des adversaires élever avec sérieux le débat et montrer la part prépondérante que notre ville-bourg peut apporter dans une vision dynamique de la coopération intercommunale, pour le développement économique et le renforcement de la solidarité, pour le plus grand profit des habitants de notre commune.

Raymond Lauret