Libres propos

Quand le « cordon de bitume » se donne une âme ...

Témoignages.re / 25 octobre 2007

Prenons-en deux, parmi d’autres venus de l’extérieur. Elle s’appelle Orlane, lui Philippe. Hier mercredi, à l’issue de la conférence de presse que nous tenions à la Région avec les responsables de la Ligue de Vol Libre de La Réunion, ils nous disaient leur bonheur d’être chez nous pour la « Route des Tamarins World Cup Series 2007 » . Leur bonheur : « Ici, ça vole tout le temps. Pas comme chez nous où c’est souvent tristounet... Et puis, pour ce qui est de l’organisation, c’est de très loin ce qui se fait de mieux dans le monde entier... ». Et de compléter : « La Réunion est le seul endroit au monde où il y a un vrai stade de vol libre... C’est le Top »... Et puis encore : « Cette convivialité, cette ambiance tellement chaleureuse, c’est cela aussi que nous trouvons ici et qui nous manque ».
Un tel enthousiasme donne tout leur relief à l’engagement bénévole et à la compétence - j’aurais pu écrire “l’amour” - dont font preuve ceux et celles qui, autour de Bernard Lucérino (le Président), Odile Lausin (la Secrétaire et Présidente du Comité d’organisation), Claude Insa (le chargé de la communication) ou François Lauri (le Directeur), se sont attelés depuis maintenant un an à donner toute sa dimension à cette épreuve du championnat du Monde.
Le Vol Libre est entrain - depuis l’an 2000 avec les premiers championnats de France organisés chez nous - de donner à notre île une audience dans le monde entier.
Et l’idée d’identifier une discipline sportive à une “Route des Tamarins” qui se place dans ce qui se fait de mieux sur le plan des travaux publics au niveau européen et donc de donner à « un cordon de bitume », fut-il prestigieux, une âme et des couleurs, de l’émotion et une tout autre dimension que sa seule fonction de facilitateur des déplacements terrestres, cette idée est à saluer. Chapeau et merci, messieurs-dames.
Parce que les compétiteurs viendront de France bien sûr, mais aussi de Grèce et d’Italie, de Croatie et de Russie, de Slovénie et de République Tchèque, du Maroc et d’Afrique du Sud se mêler aux meilleurs Réunionnais, notre île s’ouvre ainsi au monde et trace son chemin dans cette planète qui mérite plus que jamais qu’on dise qu’elle devient, petit à petit, un grand village...

Raymond Lauret



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • "Et l’idée d’identifier une discipline sportive à une “Route des Tamarins” qui se place dans ce qui se fait de mieux sur le plan des travaux publics au niveau européen et donc de donner à « un cordon de bitume », fut-il prestigieux, une âme et des couleurs, de l’émotion et une tout autre dimension que sa seule fonction de facilitateur des déplacements terrestres, cette idée est à saluer. Chapeau et merci, messieurs-dames".

    C’est tellement bien dit que j’en ai les larmes au yeux !!!!

    Mais vous êtes trop timoré camarade"journaliste" car la route des tamarins est ce qui se fait de mieux au niveau de l’univers et pas seulement au niveau européen. Il faut voir au delà des limites du monde connu, cher camarade, songez que le grand concepteur de cet ouvrage cyclopéen est le grand leader Paul V

    A bientôt camarade courtisan

    Un esprit libre

    Article
    Un message, un commentaire ?