Oté

« Ekout pa in sèl zoizo shanté : ou lé pa pou alé loin konmsa »

In kozman pou la rout

Justin / 18 avril 2019

JPEG - 43.6 ko

Dann la natir na in bonpé zoizo. Tout i shant mé tout na poin lo mèm shanté. In moino i shant pa konm in martin, parèy pou in tourtrèl épi in mèrl Moris, parèy ankor pou cardinal avèk tèktèk. Mé ni pé dir galman dann in group lo mèm kalité zoizo, la pa tout i shant lo mèm shanson. Sanm pou moin, si ou i pé ékout tout zoizo, sir ké ou i sava pa antann lo mèm kozman, lo mèm bézoin, lo mèm traka, lo mèm kontantman. Astèr la sosyété d’moun lé parèy : si ou i vé konète kosa la éspasé pou vréman, ékout pa in sèl moun mé ékout plizyèr. Komansman, va anbrouye aou, mé lo vré va fini par fé son shomin. Alé ! Mi lèss azot réfléshi la dsi, é ni artrouv pli d’van sipétadyé.



Inn modékri, inn ti lavi, inn komantèr ?



Bann modékri andann forom






  • Mon komper Justin ,
    Ou konè pa mon shagrin !
    èkrir not krèol...comme c’est compliqué. Pourquoi m’a-t-on interdit de parler ma langue maternelle, ma langue de communication . On m’a dit : tais-toi et apprends le français.Ce français que personne à la maison ne parlait ; Même mes copains dans les champs ne parlaient pas cette langue obligatoire . Moi j’aurai voulu aujourd’hui écrire dans ma langue maternelle à Justin .Mais voila : in merd !
    Alon kompère merci d’accepter ces quelques mots dans la langue de communication mais pas dans notre langue belle maternelle.
    Je suis profondément d’accord avec toi . Il y a tant et tant d’oiseaux dans nos champs, dans nos forêts. Et chaque chant est différent . Ils sont beaux les uns les autres .Tu entends : chut silence ils chantent . Chut . Mais Kompère connais-tu le chant Krèol ? C’est un champ qui nous vient d’une forêt humaine : notre Péi. . Cette forêt humaine est faite de nos compatriotes Krèoles. Femmes, enfants,hommes . Toutes unies, tous unis pour un seul chant . Une vraie chorale de voix humaines .
    Je t’invite à l’écouter . Oui ce chant s’écrit
    .Le Chant Krèol
    Le Chant du Renouveau .
    Un chant est une véritable explosion de joie, de confiance et d’espérance.
    Mais est-ce raisonnable de chanter et donc de se réjouir ?
    Dans beaucoup de domaines , l’heure est à la morosité, au manque de perspective et de projets.Chômage, petites retraites, femmes assassinées, enfants tués, loyers pas payés...
    Mais l’heure sonne pour chanter .
    Le chant , chacun est accueilli , reconnu comme unique et précieux, digne de vivre , digne d’être aimé, nourri de confiance et de relations humaines.Notre VIVRE ensemble.
    Notre chant est une invitation à chercher partout la dignité de chacun et de repousser le spectre du mépris, du racisme, de la violence , de la haine., de la misère.
    Justin , chantons et consacrons-nous aux choses positives . Le reste tombera de lui-même comme ces vielles peaux, sous la poussée des belles éclosions à venir : la beauté humaine . Oui ces vielles peaux tomberons sous la poussée de ces beaux chants de nos oiseaux comme tu as su très bien les décrire .Et je les entends moi qui suis à 10 000 kilomètres.
    J’aime ce chant humain comme j’aime les chants des oiseaux . Nous chantons : les oiseaux et nous parce que nous savons que le bonheur c’est juste après nos chants.
    Alon dalon ;. Alon dalon chantons ! chantons.

    Article
    Inn modékri, inn ti lavi, inn komantèr ?