Oté

La koz rényonèz ? Ala in n’afèr inportan

Justin / 17 séptanm 2018

JPEG - 43.6 ko

Dimansh proshin néna zéléksyon pou ranplas in dépité dann sétyèm sirkonkripsyon. I parétré li la pèrd son droi pou kontinyé son manda. Alor in pé i di : sa té in bon dépité. Pars li téi kriy bien for sak in pé i di ti-dousman. Moin pèrsonèl mi koné pa kosa i pé z’ète in bon dépité pou nou isi La Rényon mé mi poz amoin késtyon.

In dépité pou di son dé mo dsi sak gouvèrnman i propoz ? Si pou fé dézord épi la kominikasyon san pour san ? Si ou i rant dann sistèm gouvèrnman an Frans lo pyé élo poin amaré ? Si pou alé Paris épi suiv la mode shapo ? Si pou suiv in pti poinnvizé épi pa fé avans ali zamé. L’èrla mi diré final de kont in dépité i ansèrv pou la po patate.

Lé vré va dir amoin in dépité sé pou fé la loi pou tout bann fransé donk ou lé pa dépité pou fé avans La Rényon solman. Ou lé dépité La Répiblik fransé. Sé sak in pé i di ! Mé si zot i di sa, sa i vé dir lo sistèm lé bon pou tout demoun dan La Répiblik, donk bon pou nou, sof a san-sanz in pé lé shoz par boute, par plas, dann lo détaye. Si sé sa, ébin ala in poinnvizé mi partaz pa.

Si ou i di in dépité sé pou fé avans la koz rényonèz : sé in n’ot afèr ! Mi rapèl fitintan néna inn dé pèrsone la sèye fé sa : in pé la fé lo plan pou dévlop La Rényon. In tan lo dé prézidan lo dé lasanblé la réinir pou in komansmann program pou dévlop nout péi. Mi souvien fitintan, dann la difikilté, nout parti épi plizyèr mouvman-bann fam, bann plantèr, bann jenn, sindika travayèr, bann zintélékstyèl, bann zétidyan, bann travayèr an frans-l’avé mète dakor pou mète La Rényon anlèr. Sa té kant mèm in bonafèr !

Konm mi di, ala in n’ot afèr si ou i di sé pou fé avans dann l’antant avèk bann rényoné in projé pou La Rényon l’èrla mi diré i komans intérès amoin. Gran gèl, gran shapo, mète bourik atlé avèk kaross li pran ali pou in shoval, mi yèm pa sa. Alor pa ditou ! La koz rényonèz ala in n’afèr inportan.