Oté

Nout péi lé dévlopé par plas, par plas li lé pa

Justin / 19 juin 2018

.

JPEG - 43.6 ko

Moin néna in problèm pou poz azot zordi. Biensir la pa in problèm l’aritmétik konm nou téi fé lékol dann tan nou lété marmaye. Mé in problèm dsi lo domin nout péi. Mon problèm, sansa si zot i vé mon késtyon, i port dsi lo dévlopman nout péi La Rényon.

Mi èmré konète si zot i pans, nout péi lé dévlopé, si li sar dévlopé in zour, sansa si li sar touzour konm li lé... Moin l’avé in kamarad travaye, moin lé fine pèr de vu, kan ou té i domann ali si li lé bien li téi réponn « Par plas ». Mi pans, nout péi lé dévlopé par plas.li lé bien par plas ! Li lé pa bien par plas galman ! I pé koz dsi in péi konm i koz dsi in moun zot i pans pa ?

Si mi di nout péi lé dévlopé par plas, mi pans zot va konprann amoin. Néna la rout, néna lopital, si nou lé malad i songn anou-défoi i ésèye lmé i gingn pa, mé lé konmsa é pa otroman - tout marmaye néna in plas pou alé lékol, na poin la famine. Tousala lé vré, an toukléka néna in bon bout lé vré.

Mé néna galman désèrtin poin lé pa bon : shomaj lé for, tro for ! Nout prodiksyon intèryèr lé pa nout poin for non pli. Néna in bonpé d’moun lé ilétré é sa la pa in sign dévlopman. Nou néna in bonpé maladi konm dyabète, lipèrtansion épi d’ot ankor.

Sé pou sa l’Insee i di La Rényon lé dann in sityasion atipik, é moin i pé dir konm moin la mark an-o la : nout péi lé dévlopé par plas, par plas li lé pa