Photo du jour

La Réunion : mobilisation et tension

Grève générale à l’appel du COSPAR

Manuel Marchal / 10 mars 2009

Mardi, à l’appel du COSPAR, La Réunion a connu une nouvelle grande journée de mobilisation contre la vie chère et pour l’emploi. À Saint-Denis, la tension est montée après des jets de grenades lacrymogènes en réponse à des galets.

Jeudi matin à Saint-Denis et à Saint-Pierre, les Réunionnais sont dans la rue à l’appel du COSPAR. Ils ont défilé par milliers, et le peuple est encore dans la rue pour participer à des opérations coups de poing. Après un défilé sans aucun incident conclu par des prises de parole à la préfecture, des manifestants se sont dirigés vers le nouvel hypermarché Leclerc. La situation reste confuse, avec des incendies et des heurts avec les policiers.

Une nouvelle fois, les Réunionnais ont réussi à se mobiliser pacifiquement pour rappeler que le rapport de force est en leur faveur. Entre deux journées de négociation, le peuple s’est massivement exprimé pour dire à la grande distribution et au patronat : arèt ék sa.

Hier, les Réunionnais ont commencé à faire plier ceux qui imposent des prix élevés. Les pétroliers ont été contraints de baisser les prix du gaz et des carburants. Le COSPAR revendique 5 euros, les Réunionnais ont d’ores et déjà obtenu 3 euros, un premier pas qui ne peut qu’amplifier la mobilisation vers d’autres victoires.

Retour en images sur la manifestation de jeudi matin à Saint-Denis.