Agenda

Esclavage, histoire et mémoire : soirée Guadeloupe

Festival les Révoltés de L’Histoire

Témoignages.re / 5 décembre 2017

JPEG - 65 ko

La 8e édition du festival les Révoltés de L’Histoire Esclavage : Histoire et mémoires, est placée ce lundi 4 décembre sous le thème de la Guadeloupe. Rendez-vous à 18 heures au cinéma Ritz, pour la projection des films documentaires « Mon nom est solitude » et « Bois d’Ébène ».
Les projections seront suivies d’un débat avec un historien et d’un cocktail offert autour de l’espace librairie.

Mon nom est Solitude

Si certains prêtent encore aujourd’hui à la « mulâtresse » Solitude un rôle actif dans la résistance contre le rétablissement de l’esclavage en 1802, d’autres soulignent le manque de sources archivistiques pour confirmer son existence. Entre mémoires et Histoire, un regard tout en nuance sur l’une des figures métaphoriques du peuple guadeloupéen.

Bois d’ébène

Au 19e siècle, malgré la prohibition internationale de la traite négrière, Yanka et Toriki, sont arrachés de leur village situé dans le Golfe de Guinée, déportés puis vendus en Guadeloupe. Conjuguant les récits des armateurs, des colons mais aussi des esclaves, un docufiction haut en couleur mettant en lumière la violence intrinsèque de « l’institution particulière » pourtant à l’agonie.