Agenda

Un rassemblement pour la paix et bienvenue à nos frères Chagossiens !

Parmi les rendez-vous culturels de la semaine

Témoignages.re / 28 mai 2018

Cher-e-s ami-e-s de la philo à La Réunion, voici quelques informations sur des rendez-vous culturels de la semaine à venir (la 22ème de l’année 2018, du lundi 28 mai au dimanche 3 juin), reçues et transmises par le Cercle Philosophique Réunionnais, présidé par Jean Viracaoundin.

JPEG - 62.1 ko

• L’association Ciné Campus, présidée par Jean-François Medina, vous informe que « suite au report de l’assemblée générale ordinaire (annulée le lundi 14 mai pour les difficultés de circulation ce jour là à St-Denis) et comme annoncé à la séance précédente, celle-ci aura donc lieu ce lundi 28 mai à 17h au théâtre Canter. Pour rappel, voici succinctement l’ordre du jour : 1 - Bilan financier 2 - Bilan des programmations et perspectives 3 - Composition du bureau (suite au départ de Markus). La séance cinéma de ce lundi 28 mai à 18h00 au théâtre Canter sera consacrée au film de Carlos Saura, Maman a 100 ans, film à la fois réaliste et allégorique qui clôt un cycle lié à la période franquiste (voir la pièce-jointe). Pour Ciné-Campus, Jean-François Medina ».

• Le mardi 29 mai, soirée poétique avec Annie Darencourt : « Cher(e)s vous bonjour. J’ai le grand plaisir de vous annoncer qu’à l’initiative de Mme Bernadette Ladauge du Groupe folklorique de La Réunion, Gérald Coupama (danseur, diseur de poèmes, comédien), Patrick Sida (musicien) et votre servante donneront un récital poétique le mardi 29 mai de 20 heures à 21 heures 30 dans la salle "Karo Kann" du Téat de Champ fleuri. Les billets, au prix de 15 euros l’unité, sont en vente au Téat, du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h ou sur monticket.re Je sais fort bien que la poésie n’attire pas beaucoup de monde, c’est peut-être l’occasion de découvrir des textes de nos grands poètes d’ici : Alain Peters, Daniel Honoré, Jean Albany, Alain Lorraine, Julien Nahingrin, Jean-Claude Thing-Léo... et bien d’autres. Dans l’attente du grand plaisir de vous retrouver, Annie ».

• Le mardi 29 mai à 18h 15 au Centre culturel Lucet Langenier de Saint-Pierre, Les Amis de l’Université (0692 774 920) organisent une conférence (entrée libre et gratuite) sur ‘’LE SUD OUEST DE L’OCEAN INDIEN COMME ESPACE GEOSTRATEGIQUE AUTOUR DE 1942, AU TOURNANT DE LA 2EME GUERRE MONDIALE’’, présentée par DOMINIQUE VENDANJON (Professeure agrégée au SUFP, Le Tampon).
PRESENTATION : L’océan Indien est un espace souvent négligé en tant que théâtre d’opérations liées à la Seconde guerre mondiale. Il a pourtant été le lieu de réelles préoccupations géostratégiques, tant de la part des Alliés que des forces de l’Axe, et du Japon. Le 15 juillet 1942, un hydravion survole l’océan Indien au large de La Réunion. Il est aperçu par quelques habitants, intrigués, de Saint-Joseph, au sud de l’île. Le fait est étrange, d’autant plus qu’à cette époque de la deuxième guerre mondiale, l’île subit un blocus éprouvant de la part des Forces Alliées, et ce, depuis août 1940. D’où venait cet hydravion ? Où allait-il ? De quelle mission pouvait-il bien être chargé ?

• Le jeudi 31 mai à 18h 15 dans la salle des mariages de l’ancien Hôtel de Ville de Saint-Denis, Les Amis de l’Université (0692 774 920) organisent une conférence (entrée libre et gratuite) sur ‘’PARCE QU’IL A RÉTABLI L’ESCLAVAGE, DOIT-ON, AU TITRE DE LA RÉPENTANCE, JETER À LA VOIRIE LES CENDRES DE NAPOLÉON ?’’, présentée par CLAUDE WANQUET (Directeur de l’UFR Lettres (1978-1981), vice-président de l’Université (1979- 1982). Délégué régional à la recherche et à la technologie (1982-1988). Directeur de l’Institut universitaire de formation des maîtres (1990-1996), directeur honoraire. Il a consacré de nombreux articles et travaux aux pays de l’océan Indien occidental, surtout aux Mascareignes, à l’époque moderne.)
PRESENTATION : Les événements récemment survenus à Charlottesville ont jeté une lumière brutale sur les problèmes liés au thème de la repentance. À leur origine, il y eut le désir de militants abolitionnistes de jeter à bas la statue équestre de Robert Lee qui, en tant que général en chef de l’armée confédérée, avait été, à leurs yeux, le premier défenseur du maintien de l’esclavage et des horreurs qu’il sous-entend. Dans un ordre d’esprit voisin, en France, d’autres militants anti-esclavagistes ont obtenu qu’on débaptisât certaines rues et réclament aujourd’hui qu’il en soit de même pour tous les établissements scolaires portant le nom de Colbert, tenu pour responsable du Code Noir. Mais ne peut-on imaginer d’aller plus loin ? La loi Taubira ayant déclaré l’esclavage « crime contre l’humanité », ce qu’a très justement rappelé le Président Macron à propos des pratiques esclavagistes existant encore actuellement en Afrique, ne conviendrait-il pas, non seulement au nom de la loi mais aussi au nom de la simple logique, de jeter à la voirie les restes posthumes de celui qui, en 1802, puis dans les années suivantes, a rétabli ou tenté de rétablir dans les colonies françaises l’esclavage solennellement aboli sur tout le territoire français par la loi du 16 pluviôse an ll (4 février 1794), à savoir Napoléon Bonaparte ? La conférence, avant de répondre à cette redoutable question, s’attachera à savoir pourquoi, comment et jusqu’où le Premier Consul, devenu ensuite l’Empereur, a mené cette politique qui a finalement instauré dans le monde français un régime de cloisonnement raciste tel qu’à aucun autre moment de l’histoire de ce monde, il n’y en eut de pareil.

• "Ubu et moi et moi" fait son grand retour sur scène pour 3 représentations, avec au plateau JEAN-LAURENT FAUBOURG, DAVID ERUDEL et VIRGINIE BERNARD. « Le 2 juin à 18h, nous serons au surprenant CASE de Dos d’âne. Le 6 juin à 15h, nous serons à la chaleureuse médiathèque de la Chaloupe Saint Leu. Le 22 juin à 20h, nous serons sur le site à couper le souffle du Lazaret de la Grande Chaloupe. Entrée gratuite sans réservation. Cette tournée est organisée par Le Séchoir grâce au soutien du programme Leader. Contact : Elodie BEUCHER, Chargée de Production Cie MAECHA METIS 06.92.66.32.59 ».

• Voici un rappel des infos du Comité Solidarité Chagos La Réunion sur l’arrivée de la délégation chagossienne du Groupe Réfugiés Chagos à La Réunion le lundi 28 mai. « Conduite par Olivier BANCOULT, elle sera composée de treize personnes. Elle séjournera dans notre île durant une semaine, jusqu’au lundi 4 juin, date de son retour à Maurice. Voici le programme des temps forts du séjour :
Lundi 28 mai 2018. Arrivée à 10 heures 50 (vol MK 218). Il est prévu un accueil chaleureux de la délégation à l’aéroport. Vous êtes convié(e) à venir accueillir nos amis chagossiens au nom de la solidarité réunionnaise. La presse sera invitée.
Mercredi 30 mai 2018. Journée Chagos à Sainte-Suzanne, au centre Zélindor de moringue et boxe française (à la Marine). Dans l’après-midi exposition sur l’histoire et l’héritage culturel des Chagossiens. Intervention d’Olivier Bancoult (président du groupe réfugiés Chagos). A 17 h 45 animation musicale dans le ’rond moringue’ : échanges entre tambours (ravann) chagossiens et musiciens réunionnais, danses chagossiennes. La soirée se terminera par un buffet avec entre autres des spécialités chagossiennes.
Jeudi 31 mai 2018. Journée Chagos à Saint-Pierre. Dès le matin à partir de 10 h – 10 h 30, sur le parking devant la mairie, exposition sur l’histoire et l’héritage culturel des Chagossiens. Et animation musicale jusqu’à 16 heures, avec groupes de maloya et tambours chagossiens, musiques sœurs de l’océan Indien. Ensuite, à 17 h 30 au théâtre de Pierrefonds, conférence d’Olivier Bancoult (président du groupe réfugiés Chagos), sur l’histoire et les luttes des Chagossiens. La soirée se terminera par un pot de solidarité
Samedi 2 juin 2018. Repas solidaire au Port, à partir de midi au local de l’Association générale des Retraités de La Réunion (10 rue de Rome). L’occasion, comme pour chacun de nos repas, de marquer son soutien concret à la cause chagossienne. Vous trouverez en pièce jointe le menu de ce repas de solidarité, avec ses deux cuisines, chagossienne et réunionnaise. Nous vous demandons de bien vouloir réserver vos repas (tel. 0692 82 09 12 Yasmine ou 0692 86 66 35 Ninine).
Dimanche 3 juin 2018. Pique-nique partage sur le site de Takamaka, à Saint-Benoît.

• Un rassemblement pour la paix aura lieu le samedi 2 juin, à 16h, au kiosque du Barachois (Saint-Denis) à l’appel du PCR (voir cet appel en pièce jointe).

• Voici les deux premières actions organisées par L’École du Jardin Planétaire pour le mois de juin :
Samedi 2 juin | 8h30-16h00 | Jardin Dennemont / Le Tampon
Formation d’une journée | à partir de 10 ans | 62€ | 52€*
Multiplication des végétaux
Animée par Luca Piccin, jardinier
Apprentissage des différentes techniques de multiplication des végétaux : du semis au bouturage, marcottage, greffe, drageonnage, divisions...

Samedi 2 juin | 9h00-12h00 | Jardin de Karine & Benoît, Le Bernica / Saint-Paul
Conférence & Atelier | tous publics |11€ | 6€*
Les murs végétalisés
Animée par Benoît Dumortier, jardinier
Conférence pour comprendre le fonctionnement et la diversité des murs végétalisés puis atelier de fabrication d’une petite surface végétalisée. 

• Régine Armoudom ( raj108@live.fr ) vous invite à un stage de yoga par un maître indien reconnu par le ministère AYUSH, pour les professeurs et les pratiquants du 28 mai au 2 juin. « Ce stage de yoga est exceptionnel, profitez de la présence de ce maître, Dr Ganesh Rao (Holistic Yoga Master). Son site officiel : http://www.ganeshraoyoga.com/».

• Pour sa prochaine exposition temporaire, la Saga du Rhum accueille « Peur de vous », une exposition temporaire d’Élodie Teyssier, du 30 mai au 6 juin. Restitution de la Résidence en territoire scolaire « Art et Technologie » en partenariat avec le Lycée Jean Joly de La Rivière Saint-Louis. Vernissage le samedi 2 juin à 10h - Lundi-Mercredi 10h-17h - Mardi 10h-12h/13h-17h - Jeudi 10h-12h/13h-16h - Vendredi 10h-16h. Plus d’informations en pièce-jointe.