Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Culture > Culture et identité

3e Festival du Film de Femmes

Jusqu’au 2 octobre à Saint-Paul

samedi 1er octobre 2022


La 3e édition du Festival du Film de Femmes « Le Temps des Femmes » se tient jusqu’au 2 octobre prochain. Organisé par Ciné Festival Océan Indien et l’Union des Femmes Réunionnaises, le festival propose au programme des films courts et longs de fiction et des documentaires internationaux.


Organisé par Ciné Festival Océan Indien et l’Union des Femmes Réunionnaises, le festival, le 3e Festival du Film de Femmes est plus qu’un festival de cinéma. En effet, des conférences sont également proposées abordant les conditions de la femme dans le monde.
Ce lundi 26 septembre au matin, la Conseillère Régionale Evelyne Corbière a assisté à la projection du film « Il m’a appelée Malala ». Ce documentaire retrace le parcours de la courageuse Malala, jeune Pakistanaise devenue symbole de la lutte pour l’éducation des filles dans le monde après s’être soulevée, au péril de sa vie, contre le fondamentalisme religieux.
Ce sont quatre classes de collège, qui étaient à la projection.

La Conseillère Régionale et Secrétaire Générale de l’UFR ne cache pas son émotion. « Nous devons nous battre pour que chaque enfant puisse aller à l’école. Malala, c’est une histoire exemplaire. Elle défend le droit à l’éducation pour tous. Dans le monde de nombreuses filles sont privées d’éducation. Parfois à cause du fanatisme religieux, ou parfois simplement pour aider aux tâches ménagères. Or l’école est un droit pour chaque enfant. L’école permet l’éducation. Chaque année de plus passée à l’école assure un meilleur salaire, une meilleure vie à l’enfant, garçon ou fille.

Malala nous dit : il arrive un moment où il faut choisir. On a le choix de se taire ou d’agir. Alors comme elle le dit : « prenons nos livres et nos stylos […] ce sont nos armes les plus puissantes. Un enfant, un professeur, un livre et un stylo peuvent changer le monde. » Nous ne pouvons rester immobiles face aux injustices que subissent les femmes, parce qu’elles sont femmes. Nous devons nous mettre debout tous ensemble, femmes et hommes, pour que demain notre société soit plus juste, plus humaine. »


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus