Culture et identité

Bonn ané « Vikâri Ândou 5120 » pou zot toute !

Les vœux de la Fédération Tamoule de La Réunion

LB / 13 avril 2019

Ce vendredi 12 avril, à l’aube du jour de l’an Tamoul 5120, les responsables de la Fédération Tamoule de La Réunion, présidée par Jean-Luc Amaravady, ont tenu une belle conférence de presse au siège du mouvement (N°6, impasse Adolphe Leroy à Saint-Denis) pour présenter leur nouveau calendrier ainsi que leurs « vœux et perspectives pour l’année nouvelle tamoule ‘’Vikâri’’ ».

JPEG - 73 ko
Les 7 responsables de la Fédération Tamoule de La Réunion présents à cette conférence de presse.

Les 7 responsables de la Fédération Tamoule présentes à cette conférence de presse étaient Jean-Luc Amaravady, Daniel Minienpoullé, Serge Soleyen, Vellaryoudam Savary, Gérard Virassamy-Naick, Stephane Savriama et Jean Victoria. Ils ont notamment annoncé que de nombreuses rencontres sont organisées dans tout le pays durant ce mois d’avril pour célébrer ce nouvel an et ils ont exprimé leurs meilleurs vœux à tous les Réunionnais pour renforcer la solidarité de notre peuple. Voici à ce sujet quelques extraits du message très fort publié par le président Jean-Luc Amaravady dans le calendrier de son mouvement, qui a été créé en 1971 et qui compte plus de 80 associations :

« (…) À l’aube de cette toute nouvelle année, nous devons relever de nombreux défis et challenges. C’est dans l’union que nous puiserons la force nécessaire pour avancer et réussir. Pour mieux être à votre écoute, vous recevoir et être au plus près de ce qui vous importe. Il nous faudra travailler sereinement et efficacement. Pour ce faire, nous allons mettre en place une politique de changement et de modernisation tant en interne qu’en externe, afin de mettre à votre disposition tous les outils nécessaires à une meilleure communication et ainsi favoriser nos échanges. (…)
Aujourd’hui, nous Malbars, Tamouls de La Réunion, nous savons ce qu’ont traversé nos ancêtres engagés. Nous devons tirer les leçons de notre Histoire et mettre en avant tous les apports de notre Culture qui ont contribué au Vivre-Ensemble réunionnais. Nous pouvons en être fier(e)s. Mais ce n’est pas une raison suffisante pour s’endormir sur nos lauriers. Nous avons encore beaucoup à faire si nous voulons continuer à honorer ceux et celles qui nous ont précédés.
Nous avons, nous aussi, une juste place à occuper au sein de la Société, un savoir-faire et des valeurs à partager. Notre ligne de conduite pour nous faire entendre : connaître nos droits, les défendre pour avancer. Pour cela, il nous faut être unis, car seule l’union fait la force. (…)
Nous pouvons d’ores et déjà rassembler nos idées, nous réunir, travailler ensemble et semer les graines de demain en formant la relève. Une relève qui se trouve déjà peut-être chez vos petits enfants, enfants, nièces et neveux et à qui nous nous devons de transmettre un héritage dont nous pouvons être fier(e)s ainsi qu’un formidable outil de travail pour continuer à défendre la richesse de notre Culture. (…)
Je terminerai par cette phrase du Mahatma Gandhi : ‘’Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde’’. (…) Bonne année à vous et à vos proches, force et courage ! ». Autrement dit : bonn ané « Vikâri Ândou 5120 » pou zot toute !

L.B.