Culture et identité

Confrérie des gens de la mer : 50 actions en 2019 pour un très petit budget !

Recherche et valorisation du patrimoine maritime réunionnais

Témoignages.re / 2 mars 2020

Ce samedi 29 février s’est tenue l’Assemblée Générale Annuelle de l’Association la Confrérie des Gens de la Mer. Le Président fondateur M. Éric Venner de Bernardy de Sigoyer se félicite des 24 années d’existence de la structure qui a pour objectif la recherche et la valorisation de patrimoine maritime réunionnais. Elle regroupe des bénévoles : plongeurs, archéologues, historiens, étudiants, géographes, auteurs et amateurs du patrimoine maritime réunionnais soit une vingtaine de membres actifs.

JPEG - 97.5 ko

Les subventions se font rares, seulement 1500 euros en 2019. Pourtant les membres de la Confrérie ont assuré de nombreuses actions et missions. 
L’action phare de 2019 a été la restauration du monument funéraire de l’ancien cimetière de Basse-Vallée à Saint-Philippe. Un film retrace cet événement :
https://urlz.fr/bXSd

De plus, les travaux de recherches sur les débarcadères avancent bien. Il est à noter un travail conséquent sur la réalisation de 40 plans de situation géographique avec l’identification de puits et de four à chaux. L’association a également à son actif la déclaration de 2 biens culturels maritime à savoir le mur Brise-Lames du Barachois et le pavage du port du Baril. Ce qui porte à plus de 60 biens découverts par la Confrérie et ses membres. 
Les nombreuses conférences, les interventions-écoles et la participation à différents événements culturels, permettent un rayonnement régional et un partage des savoirs vers le grand public. Les travaux techniques tels que les recherches historiographiques, la photogrammétrie, les fiches découvertes pétroglyphes, le recensement de tombes de marins renforcent la confrérie dans sa position de structure sérieuse et innovante. Un partenaire institutionnel dit d’eux « Ce sont des bénévoles qui font un travail d’un niveau professionnel ». 

Les projets 2020 : Comment rester ambitieux ?

La baisse considérable des subventions vient impacter directement le programme des actions 2020. Les actions de recherche et de partage du savoir restent une priorité. La prochaine conférence aura lieu le vendredi 6 mars à la villa Foucque, en partenariat avec le Service Régional de l’Inventaire, elle sera assurée par Franck Sénant Conservateur régional des Monuments Historiques et aura pour thème « A bords des paquebots, 50 ans d’arts décoratifs de 1912 à 1962, à la découverte des grands Transatlantiques français ».

L’étude sur les débarcadères va se poursuivre ainsi que le travail sur l’inventaire des tombes de marins, puisque 5 communes sur 24 se sont montrées intéressées. La mission principale se portera sur une opération de prospection archéologique de Saint Pierre à Saint-Leu. Cela permettra de faire un inventaire de l’épave du Bruxelles, navire naufragé le 3 mai 1897 dont les vestiges se trouvent être dans un état délicat. 

A la recherche de financement pour un nouvel ouvrage ?

L’ouvrage de 2017 « Une histoire maritime réunionnaise - 20 ans de recherches » qui est en téléchargement libre sur le site et écrit par les auteurs bénévoles membres de l’association est un succès. On compte 971 téléchargements, ce qui frôle l’exploit pour un ouvrage sur ce sujet ! 
Il est prévu pour 2020 un ouvrage qui porterait sur les 377 naufrages identifiés à ce jour par les équipes de recherches. Cet ouvrage a besoin d’un éditeur, d’un distributeur et surtout d’un budget afin qu’il puisse être mise en page et imprimé. Le Président lance un appel aux membres et à leur réseau pour que ce projet puisse voir le jour. En effet le niveau de connaissance atteint sur ce sujet par la confrérie est très élevé. Il convient à présent de diffuser au grand public un pan entier de l’histoire de notre île souvent méconnu des Réunionnais. 

Une équipe reconduite

Sans surprise, les membres du bureau sont reconduits dans leurs fonctions à savoir : 
• Président : Éric Venner de Bernardy de Sigoyer
• Vice-président : Stéphan Aubert
• Trésorier : Marie Venner de Bernardy de Sigoyer
• Secrétaire : Christol Venner de Bernardy de Sigoyer
C’est le signe d’un travail serein pour l’année à venir, à condition d’en avoir les moyens financiers. Avis aux mécènes..

Pour s’inscrire gratuitement à la conférence du 6 mars

Franck Sénant Conservateur régional des Monuments Historiques et aura pour thème « A bords des paquebots, 50 ans d’arts décoratifs de 1912 à 1962, à la découverte des grands Transatlantiques français ».https://www.billetweb.fr/la-confrerie-des-gens-de-la-mer-paquebots
Pour télécharger gratuitement l’ouvrage de la Confrérie Une histoire maritime réunionnaise - 20 ans de recherches : www.cgm974.com