Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Culture > Culture et identité

Direct télévisé en créole réunionnais interrompu par un incident technique…

Un ouf de soulagement pour des assimilés et des membres de la minorité francophone qui ne font pas l’effort de comprendre la langue parlée par le peuple réunionnais

vendredi 5 août 2022, par Manuel Marchal


Hier, un magnifique reportage en direct en créole réunionnais sur la Fête de la vanille à Sainte-Suzanne a malheureusement été interrompu au bout de quelques dizaines de secondes par un incident technique. Des membres de la minorité francophone à La Réunion qui ne font pas l’effort de comprendre la langue parlée par le peuple réunionnais et des assimilés pouvaient pousser un ouf de soulagement.


Dans le journal télévisé de Réunion Première de 12 heures 30 hier, le début du JT consacrait une part importante à l’inauguration de la Fête de la vanille à Sainte-Suzanne. Le temps fort était le reportage en direct.
Le journaliste Henri-Claude Elma s’exprimait en créole réunionnais pour décrire l’effervescence qui animait les stands et l’intérêt des nombreux visiteurs. Au bout de quelques dizaines de secondes, le journaliste a commencé à interrogé une adhérente de la Maison du Patrimoine de Sainte-Suzanne qui, elle aussi, s’exprimait en parfait créole réunionnais.

Elle eut à peine le temps de prononcer une phrase dans sa langue maternelle que l’image s’est brusquement gelée, interrompant le direct. Un incident technique venait de priver les Réunionnais d’un magnifique reportage dans leur langue. La liaison avec Sainte-Suzanne resta interrompue puisque malgré l’annonce de la journaliste en plateau, le direct ne fut pas rétabli pendant toute la durée du JT.

Le créole quasiment absent du compte-rendu de la journée

Dans son édition du soir, le journal télévisé de Réunion Première a diffusé un compte rendu de cette première journée de la Fête de la vanille. Mais cette fois-ci, le créole réunionnais était presque absent de la bande son, puisque les intervenants et le journaliste s’exprimaient quasi exclusivement en français.

Le contraste était donc saisissant avec le direct interrompu dans l’édition précédente du journal télévisé de la chaîne publique adossée à France Télévisions. Pourquoi donc le compte-rendu n’était-il pas en créole réunionnais ? Était-ce pour ne pas déplaire à des assimilés et à des membres de la minorité francophone à La Réunion qui ne font pas l’effort de comprendre la langue parlée par le peuple réunionnais qui les accueille ?
En tout état de cause, certains d’entre eux durent pousser un ouf de soulagement lorsqu’un incident technique vint interrompre un reportage en direct exclusivement en créole réunionnais.

M.M.


Quelques secondes avant l’incident technique mettant fin au direct en créole réunionnais...



Voir en ligne : https://la1ere.francetvinfo.fr/reun...


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus