Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Culture > Culture et identité

Fête de la vanille à Sainte-Suzanne : patrimoine et savoir-faire réunionnais à l’honneur

Du 4 au 7 août 2022

mardi 2 août 2022


La Fête de la Vanille se tiendra à Sainte-Suzanne du 4 au 7 août. Cet événement met en valeur un patrimoine réunionnais issue de l’ingéniosité d’Edmond Albius. Il était esclave alors qu’il inventa le procédé de fécondation de cette orchidée. Ceci permit de considérables fortunes alors que l’auteur de la découverte mourut dans le dénuement.


La commune de Sainte-Suzanne et ses partenaires ont présenté hier l’édition 2022 de la Fête de la Vanille lors d’une conférence de presse. Le programme de cette éditions a été présenté par Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne, en présence de producteurs de vanille, des partenaires, des artistes, des forains, de l’association Codem, de Metysse Art’line et de l’Association Culturelle et Artistique de Bel Air (ACABA).

Une richesse créée à La Réunion par un esclave

Cet événement festif aura lieu au Bocage Lucet Langenier à partir de jeudi 4 août et se conclura le 7 août. Il sera l’occasion de mettre en valeur le travail des producteurs de cette orchidée. 6 producteurs présenteront leur récolte dans le « Village vanille ».
Outre des animations et des concerts, sera présentée l’exposition « Au jardin de la vanille d’Edmond Albius ».
C’est en effet Edmond Albius qui fut l’inventeur du procédé de fécondation de la vanille. Il était alors esclave d’un planteur de Sainte-Suzanne. Cette découverte fut à l’origine de richesses considérables pour la classe dominante de La Réunion, ainsi que pour les colons qui exploitèrent Madagascar. Aujourd’hui encore, la vanille est l’or noir du Nord-Est de Madagascar. Sans l’invention d’Edmond Albius, la vanille serait encore une plante sauvage qui ne serait source d’aucun profit.

Hommage à Edmond Albius

Edmond Albius vivait à l’époque où La Réunion était dominée par un régime raciste, l’esclavage. Malgré toutes les richesses qu’il permit de créer, Edmond Albius mourut dans la misère dans un hospice.
Depuis l’élection d’une municipalité démocratique dirigée par Lucet Langenier à Sainte-Suzanne en 1980, la commune a entrepris de nombreuses initiatives pour faire sortir Edmond Albius de l’oubli et lui donner la place qu’il mérite dans la mémoire des Réunionnais. Ainsi, durant tout le week-end, des animations seront proposés sur le site du Jardin du Patrimoine et de la Mémoire, lieu où se situe la stèle saluant la mémoire d’Edmond Albius.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus