Culture et identité

« Fraternité et Responsabilité se donnent la main »

Belle réussite de la Journée Réunionnaise de la Fraternité

Témoignages.re / 25 septembre 2017

Ce dimanche 24 septembre sur la Place des Laves au Piton Sainte-Rose, a été célébrée la 9e édition de la Journée Réunionnaise de la Fraternité, organisée dans diverses communes du pays depuis 2009 par le Groupe de Dialogue Inter-religieux de La Réunion (GDIR). Outre sa belle réussite, liée notamment à la participation de plusieurs centaines de personnes et à son ambiance très chaleureuse et fraternelle, cette célébration a été marquée par la contribution de nouveaux partenaires, en particulier le mouvement ATD Quart-Monde, qui prépare la Journée mondiale du refus de la misère le 17 octobre.

JPEG - 97.7 ko
Un lâcher de ballons par des enfants pour la paix à La Réunion et sur Terre.

Cette journée a aussi été marquée par la participation de nombreux artistes bénévoles, qui ont proclamé de nombreux chants créoles pour la paix et la fraternité à La Réunion et dans le monde entier. Après un pique-nique partage fraternel et l’allocution du président du GDIR, Idriss Issop-Banian, sur le sens et le programme de cette célébration, Mgr Gilbert Aubry a proclamé avec toute la foule présente l’appel à la fraternité de ce mouvement.

Cet appel déclare notamment : « Nous sommes capables de bien vivre ensemble en frères. Luttons pour la justice et la solidarité. Apprenons à nous entraider pour réussir notre destin ». Il ajoute en conclusion : « Fraternité et Responsabilité se donnent la main. Oui, voilà le socle de notre unité ! (…) Et puis, allons dire, ici et partout, que nous vivons déjà en peuple arc-en-ciel, porteurs d’espérance pour un grand soleil ».

« La Rényon nout nasyon »

Parmi les nombreux chanteurs et musiciens qui ont apporté leur contribution à cette Journée, on peut citer notamment Françoise Guimbert, Jean-Jacques et Christine d’ATD Quart-Monde qui ont chanté pour la paix et pour valoriser « La Rényon nout nasyon », le groupe Maloya-Moringue, la chorale Paroles et Louanges… Parmi les associations partenaires du GDIR, nous citerons ATD (Agir Tous pour la Dignité) Quart-Monde, dont le président, Dominique Versini, a souligné « la nécessité de nous unir afin de faire respecter les droits humains et de lutter contre la misère pour faire avancer la fraternité ».

Nous pouvons aussi citer d’autres associations solidaires de cette célébration, « placée sous le signe de la rencontre, de la convivialité, du partage ainsi que sous le sceau de la laïcité » et dont les représentants sont intervenus dans ce sens, comme par exemple Trait d’Union, SOS Solitude, MM 25 Novembre et Énesté, une association pour la paix. Ces interventions ont montré à quel point il est important ce continuer le combat pour prouver concrètement que « nout tout lé kapab byin viv ansanm an frèr », comme le dit le GDIR, qui organisera la prochaine édition de cette Journée Réunionnaise de la Fraternité le dernier dimanche de septembre 2018.

Correspondant