Yaël Braun-Pivet accueillie au Lazaret de la Grande-Chaloupe : une première républicaine

La présidente de l’Assemblée nationale salue la mémoire de milliers d’immigrés à La Réunion

10 janvier

Entouré du vice-Président Gilles Hubert et des Conseillers départementaux Jean-François Nativel et Augustin Cazal, Cyrille Melchior, Président du Département de La Réunion, a accueilli la Présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, au Lazaret de la Grande-Chaloupe, le mardi 9 janvier. Une visite qui constitue une première pour une personnalité de ce rang lors d’un voyage officiel, après que la participation du préfet Jérôme Filippini aux commémorations du 11 novembre a déjà constitué une première. « Je suis sensible à cet acte de fraternité républicaine et j’en mesure la portée hautement symbolique » commentait Cyrille Melchior en adressant ses sincères remerciements à la Présidente de l’Assemblée nationale.

Avant un moment de recueillement ponctuée d’une minute de silence et d’un dépôt de gerbe, Yaël Braun-Pivet a pu découvrir ce haut lieu de la mémoire réunionnaise, où des milliers de travailleurs engagés sont passés, après 1860 et jusqu’en 1930. « Ici, nous sauvons les traces d’une part importante de notre passé, expliquait Cyrille Melchior. L’histoire sanitaire, l’histoire des migrations, l’histoire de notre peuplement, durablement façonnée par les engagés. Nous souhaitons que ce lieu soit celui d’une inspiration féconde. »

Évoquant les récents débats nationaux sur l’immigration, Yaël Braun-Pivet rappelait que « les peuples n’ont jamais été immobiles » et soulignait que des migrations ont toujours eu lieu, partout. « L’Hexagone (sic) a sans doute beaucoup à apprendre » commentait encore la Présidente de l’Assemblée nationale.

A la Une de l’actu

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?