Culture et identité

Le Domaine de Maison Rouge accueille le “Café à Bourbon”

Saint-Louis

Sophie Périabe / 17 décembre 2008

La première exposition du MADOI (Musée des Arts Décoratifs de l’Océan Indien) vient d’être inaugurée au Domaine de Maison Rouge à Saint-Louis. Les œuvres exposées dans les écuries du dernier domaine caféier du début du 18ème siècle retracent toute l’histoire du café à Bourbon, de 1708 à la départementalisation en 1946. L’exposition sera ouverte au public à compter du 20 décembre et durera jusqu’au 30 juin 2009.

Dans tout l’Outre-mer français, le domaine de Maison Rouge est le dernier domaine caféier du début du 18ème siècle à avoir gardé l’intégralité des traces au sol de son implantation primitive avec son cortège de bâtiments annexes et celles de ses développements successifs. Il était donc légitime que la salle d’exposition de ce lieu chargé d’histoire accueille la première grande exposition du MADOI, consacrée au café à Bourbon. L’enjeu n’était pas de conter l’histoire économique d’une culture pour laquelle de nombreux auteurs émérites ont déjà abondamment écrit, mais plutôt de s’enquérir de l’histoire agricole de la caféiculture à Bourbon. « Cette exposition retrace l’épopée du café depuis les premières graines venues d’Ethiopie. De la botanique des différentes espèces cultivées à La Réunion et de l’invention de la caféiculture à travers les instruments et outils, tels que la grègue, le moulin, etc... pour le torréfier jusqu’à la dégustation du breuvage. L’art de la table est également présent avec les services de porcelaines de Chine », explique le conservateur du MADOI, Thierry Nicolas Tchakaloff. Ce sont les anciennes écuries du domaine qui accueillent l’exposition. En effet, les travaux de réhabilitation lancés par la Région en 2002, pour un coût global de plus de 6 millions d’euros, ne sont qu’à leur première phase. Pour la collectivité, la réhabilitation du domaine revêt une triple importance. Tout d’abord, il s’agit « d’un domaine historique et emblématique », ensuite, il était également important que « les Réunionnais se réapproprient ce lieu chargé d’histoire » et enfin, les espaces du domaine permettaient la mise en valeur des collections du MADOI.

« Enjeu historique, culturel et touristique » 

Notons que la totalité du site de Maison Rouge est protégée au titre des Monuments Historiques. Le MADOI est labellisé Musée de France. L’ensemble des collections, placées sous la tutelle scientifique de Monsieur Thierry Nicolas Tchakaloff, conservateur habilité par la Direction des Musées de France, comprend un fonds de près de 2.000 numéros (mobiliers, textiles, métaux, céramiques et objets d’art).
Pour Guy Ethève, président de l’association “Les amis du MADOI”, « le musée fait partie du parcours de la MCUR, avec le Musée de Stella, la Maison du Volcan, etc... Il s’agit de valoriser notre patrimoine, avec un enjeu historique, culturel et touristique ». Aujourd’hui, « la planèze de Maison Rouge est préservée », se réjouit Claude Hoarau, maire de la commune de Saint-Louis, « cette coulée verte partant des Makes passant par Maison Rouge à l’Etang du Gol appartient à notre patrimoine et il est important de le protéger ».

SP 


Infos pratiques
Exposition ouverte du 20 décembre 2008 au 30 juin 2009 : Du mardi au vendredi : 9h30 à 12h30 et 14h00 à 17h30, Samedi après midi : 14h00 à 17h30 Le premier dimanche de chaque mois : 14h00 à 17h30
(Fermée 25 décembre et 1er janvier)
Visite de la caféière sur inscription préalable obligatoire. Accessibilité aux personnes à mobilité réduite assurée. Médiateur présent pendant les heures d’ouverture. Visite scolaire encadrée par un animateur culturel (RDV obligatoire).