Culture et identité

Le patrimoine malgache au travers du cinéma, de la musique et de la recherche

Regards croisés sur le patrimoine malgache : transmission et régénération d’un héritage vivant

Témoignages.re / 3 mars 2017

Trois événements culturels importants ont récemment permis d’éclairer plusieurs pans du patrimoine malgache à travers le cinéma, la musique et diverses facettes de la civilisation et de la culture (religion, littérature, rôle des institutions pour la sauvegarde de la mémoire…)

JPEG - 64.9 ko
Le 24 février, l’Université a accueilli une journée d’études sur le patrimoine malgache.

Le jeudi 25 février 2017 à 18h00 à la salle Canter du Moufia, l’avant-première française et indianocéanique de Songs for Madagascar de César Paes, organisée par Latérit Productions et le théâtre Les Bambous/partenariat Région Réunion ouvre le bal. Ce documentaire musical permet de plonger dans l’intimité du groupe Madagascar All Stars, en résidence au théâtre Les Bambous de Saint-Benoît. Sous la caméra de César Paes, Dama Mahaleo, Ricky Olombelo, Régis Gizavo, Eusèbe Jaojoby, Eric Manana, Justin Valy, grands musiciens de renommée internationale, partagent avec le spectateur des moments intimistes de la création de leurs tubes.

Ces six ténors de la musique qui viennent des quatre coins de l’île s’engagent pour mettre en avant des messages citoyens et militants positifs tels que la défense de l’environnement, la mise en avant de la musique comme vecteur pour unir les peuples au-delà des frontières. L’avant-première rassemble un public désireux de profiter de ces moments offerts en présence de César Paes, le réalisateur, d’Ulrike Meinhof de l’Université de Southampton, conseillère scientifique du film, et des six musiciens de Madagascar All Stars.

Ensuite, en prolongement de cette soirée, le vendredi 24 février 2017 de 8h30 à 17h00 à l’amphithéâtre Elie, L’Université de La Réunion via La Maison des Langues et le centre de recherches Dire (Déplacements, Identités, Regards, Ecritures) propose une Journée de Recherche  : « Regards croisés sur le patrimoine malgache : transmission et régénération d’un héritage vivant ». Ce temps de réflexion co-organisé par Ulrike Meinhof, Yu-Sion Live et Noro Rakotobe D’Alberto permet de rassembler des historiens, des anthropologues, des littéraires mais aussi des spécialistes du cinéma autour de la culture malgache et de son apport dans la construction de l’identité créole et indianocéanique. Une large part est consacrée aux artistes qui dynamisent les échanges.

La matinée débute par une table ronde sur Songs for Madagascar en présence de Dama des Madagascar All Stars et de César Paes. L’après-midi est lancé par une communication de Noro Rakotobe D’Alberto sur l’œuvre de Johary Ravaloson en présence de l’écrivain qui peut alors apporter divers éclairages sur son œuvre. Johary Ravaloson, écrivain francophone qui monte est l’auteur d’une œuvre qui a reçu plusieurs prix. Son avant-dernier livre, Vol à vif a été en lice pour le « Prix des cinq continents de la Francophonie », le prix du roman métis et a reçu le prix du livre insulaire en 2016. La journée transdisciplinaire est ponctuée par de féconds échanges entre personnes venant d’horizons très différents mais toutes désireuses d’en apprendre plus sur la Grande île.

Enfin, le samedi 25 février 2017 à 20h00, le concert de Madagascar All Stars à la salle Gramoun Lélé (production Les Bambous/partenariat Région Réunion) ponctue ces trois jours riches en partages. Pour continuer de vibrer sur ce son, un second concert clos cette synergie autour de Madagascar le mercredi 1 mars 2017 à 20h00 à la salle Gramoun Lélé.