Culture et identité

Le Prix du Roman Métis raconte la vie des Chagossiens : merci Caroline Laurent !

David Gauvin / 1er décembre 2020

Les Chagossiens sont à l’honneur ce mardi 1er décembre, grâce à la littérature. Les lecteurs réunionnais ont en effet décerné le Prix du Roman Métis à un ouvrage qui raconte l’histoire des Chagossiens, de leurs combats, de leurs souffrances, de leur courage.

La lauréate est une jeune écrivaine de talent, Caroline Laurent. Son roman, "Rivage de la colère", elle l’a conçu en empathie avec ses amis Chagossiens, et en particulier avec Olivier Bancoult, à qui elle dédie son Prix (1).
La cérémonie de remise des prix aura lieu ce mardi 1er décembre à partir de 18 heures dans le Salon d’honneur de l’ancien Hôtel de Ville de Saint-Denis.
Caroline Laurent, dont la mère est mauricienne, et qui réside en France, est en séjour à La Réunion pour quelques jours. Son programme offre quelques occasions de la rencontrer, en plus de demain soir :
- Le vendredi 4 décembre à la Librairie Autrement, 82 rue Juliette Dodu à St-Denis, de 15h à 17 h, pour une séance de dédicaces.
- Le vendredi 4 décembre à la médiathèque François Mitterrand de Saint-Denis, à 18 h, pour une rencontre-débat avec son public.
- Le vendredi 11 novembre au théâtre Canter à l’Université, à 18 h, pour une autre rencontre-débat.
Tout ce qui sert la cause chagossienne nous est cher. "Rivage de la colère" est dans ce mouvement de solidarité. C’est un livre à faire connaître… et à lire !