Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Culture > Culture et identité

« Louis Timagène Houat : Un procès politique à Bourbon en 1836 »

Un livre de Jacques Dumora publié aux éditions Komkifo

mercredi 28 septembre 2022


Ce roman historique sera présenté le vendredi 30 septembre 2022 à 14h30 au 3e Salon de la Culture et de l’Identité réunionnaise au Parc du Colosse de Saint-André.


Ce roman historique inspiré de faits judiciaires réels retrace un moment méconnu de l’histoire de La Réunion alors île Bourbon. L’arrestation et l’emprisonnement de Louis Timagène Houat au mois de décembre 1835 pour « complot contre la colonie visant à éliminer la race blanche de Bourbon », l’attente de son procès, la longue constitution du jury, son procès à la cour d’assises de Saint-Denis aux mois de juillet et début aout 1836, sa condamnation, l’attente en prison, l’amnistie royale dont il ne profite pas, l’exclusion de la colonie : ce long processus judiciaire révèle la crispation de la société coloniale de l’époque autour de la question de l’abolition de l’esclavage qui, dans ces années 1830, infuse tous les esprits mais sur laquelle les colons les plus réfractaires au changement, s’arc-boutent.

Le procès dit « du complot de Saint-André », dont Louis Timagène Houat est présenté comme le chef, augure d’une confrontation qui ne cessera pas bien après le procès entre Houat et le procureur-général de la cour royale de Bourbon, Charles Ogé-Barbaroux. Le procès de Louis Timagène Houat et de ses 18 compagnons d’infortune apparaît comme un révélateur de la société esclavagiste en fin de course dont le jeune dionysien est l’un des acteurs abolitionnistes importants pour l’histoire de notre île.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus