Culture et identité

Lupita Nyong’o remporte un Oscar

Une première pour le Kenya

Témoignages.re / 3 mars 2014

L’actrice kényane Lupita Amondi Nyong’o a remporté dimanche soir l’Oscar de la Meilleure actrice dans un Second rôle à la 86ème cérémonie de l’Academy Awards qui s’est déroulée à Los Angeles, aux Etats-Unis, pour son rôle largement salué dans le film "12 years a slave".

JPEG - 67.5 ko
Lupita Nyong’o (photo Essence)

La presse note ce lundi que Lupita, 31 ans, est la première Kényane à être nommée et à remporter un Oscar. Elle devient également la septième femme noire à remporter l’Oscar de la Meilleure actrice pour un Second rôle depuis le début de l’octroi de ces récompenses en 1929. Elle devance ainsi sa principale concurrente pour ce prix, Jennifer Lawrence, qui était nommée pour son rôle dans le film "American Hustle".

Lupita, qui a étudié à la prestigieuse Université de Yale aux Etats-Unis, a reçu son prix devant un public qui s’est levé pour l’applaudir.
"En regardant cet Oscar, j’espère que chaque enfant puisse savoir que peu importe d’où vous veniez vos rêves peuvent se réaliser", a-t-elle déclaré.
Née au Mexique de l’homme politique kényan, Anyang Nyong’o, Lupita a été saluée pour sa redéfinition de la mode et du maintien sur le tapis rouge, ainsi que pour son humilité, depuis sa nomination historique pour les Oscars.
Elle est allé plus loin en redéfinissant le rêve américain avec un discours de remerciement puissant, dans lequel, elle a salué ses origines humbles afro-mexicaines.

Selon le Daily Nation, l’Oscar de Lupita Nyong’o clôture la saison des prix cinématographiques de 2013 au cours de laquelle, elle a remporté plus de 60 pour cent des prix pour lesquels elle était nommée, soit 27 prix sur 42 nominations.
Le président Uhuru Kenyatta a été le premier de ses compatriotes à féliciter Lupita pour sa victoire, tandis que de nombreux Kényans ont utilisé les réseaux sociaux pour rendre hommage à l’actrice.
"Le cheminement vers le succès n’a jamais été facile, mais Lupita a réalisé mon rêve qui est que le Kenya soit le visage du succès africain où les gens de toute origine peuvent s’élever", a écrit le photo-journaliste de mode, Félix Masi.

Lupita, qui est née au Mexique où son père avait dû fuir pour échapper à la persécution politique dans les années 80, a commencé à jouer au théâtre dans ce pays.
Le film qui rendu Lupita plus célèbre qu’aucun autre Kényan vivant de nos jours est une adaptation de l’autobiographie de Solomon Northup (1853), un Afro-Américain libre né à New York, enlevé à Washington D.C. en 1841 et vendu comme esclave.
Il a travaillé dans des plantations de la Louisianne pendant douze ans avant d’être libéré.