Culture et identité

Madagascar à l’honneur

Festival International du Film d’Amiens 2017

Alain Gili / 8 novembre 2017

Le FIFAM accordera une place au 70e anniversaire de la commémoration de la répression de la révolte de 1947 à Madagascar.

JPEG - 20.5 ko

Madagascar bénéficiera d’un événement que le FIFAI organisa à La Réunion il y a une décennie et plus, après avoir accueilli et aidé, grâce à Louis Gonzague Hubert, le réalisateur Solo Ignace Randrasana par les actions internes aux riches « CARREFOURS DE L’IMAGE » de l’ILOI, depuis 1995, suivant un Forum des Images historique, en 1993, puis les études sur « La Réunion, plateau de tournage » (dirigée par Alain Séraphine, ILOI, 1995). C’est là que, par la volonté de Paul Vergès et de son groupe, La Réunion fut le premier « pays » parmi les Outre-mers français à bénéficier d’un organisme de promotion du cinéma, lié au CNC (**) qui fut d’abord nommé l’ADCAM, puis changea de nom, pour trouver une forte impulsion une fois dirigé par Françoise Kersebet, et qui maintenant s’intitule l’ « AFR » : l’Agence Film Réunion.

L’événement sera la première en France (et en Europe) d’un film qui fut objectivement - disons-le - censuré à la distribution, « ILO TSY VERY-MAD 47 ».

En soi ce film est une archive rare, et sa présence là est due à l’association FIFAI-Ader. Mais soulignons un fait qui à lui seul fait l’événement : cheville ouvrière avec son mari César Paes, de Laterit Productions-éditions, Marie-Clémence Andriamonta-Paes présentera ce film pour une soirée spéciale au FIFAM, car c’est aussi thème de son travail en cours. C’est à elle que le FIFAM doit cet acte résolu : accorder à ILO TSY VERY-MAD 47 une nouvelle traduction originale en sous-titres français, bien plus sérieuse que l’antérieure, et signée par un historien malgache vivant à Paris.

2017 : voici donc au FIFAM une grave commémoration hexagonale de cette tache terrible dans l’histoire de la décolonisation française : les « événements » de Madagascar, en 1947. “Mad” = fou… Mad..47 !

Le réalisateur et directeur de festival malgache Laza sera présent au FIFAM. Il a créé (avec le « Centre Albert Camus « d’alors) il y a une décennie les « Rencontres du film Court » (en lien avec l’Institut Français de Madagascar). Laza présentera avec un nouveau film nouveau : de fiction, un CM, « Fasa (Belle) ». Le talentueux Luck Razanajoana , qui fut l’un des artistes-cinéastes invités à La Réunion par la BIENNALE D’ARTS ACTUELS 2011 d’Alain Séraphine, était présent par un film l’an passé à Amiens, le CM de fiction « Madame Esther », et le producteur Jonathan Rubin y sera présent, car il produit le film de Sophie Louys « Dann fon mon kèr ». Souhaitons qu’il pourra évoquer à Amiens ce qu’il prépare avec ce jeune réalisateur malgache : un long métrage.

Alain Gili

Voir en ligne : Site du Festival international du film d’Amiens