Culture et identité

Nathacha Appanah, lauréate du Prix du Roman Métis des Lycéens 2017

Témoignages.re / 15 décembre 2017

Au terme de leurs délibérations à huis-clos hier matin à l’ancien Hôtel de ville de Saint-Denis, 20 lycéens réunionnais annonçaient à la presse le lauréat du Prix du Roman Métis des Lycéens 2017.

JPEG - 120.4 ko

Après Beyrouk (lauréat 2016), Mohamed Mbougar Sarr (2015), Guillaume Staelens (2014), Cécile Ladjali (2013), Carole Zalberg (2012) et Delphine Coulin (2011), les lycéens réunionnais et malgaches récompensent cette année Nathacha Appanah pour son roman Tropique de la violence paru chez Gallimard.

Les lycéens se sont déclaré touchés par le thème de l’immigration évoqué dans ce roman et ses résonnances dans l’actualité. « L’auteur nous met face à une réalité violente et il faut en prendre conscience pour essayer de changer le monde  », a déclaré Louna Driol, lycéenne de 1ere L à Saint-Denis.

Tropique de la violence, sixième roman de l’écrivaine, journaliste et traductrice mauricienne Nathacha Appanah, relate une plongée dans l’enfer d’une jeunesse livrée à elle-même sur l’île de Mayotte, dans l’océan Indien. Dans ce pays magnifique, sauvage et au bord du chaos, cinq destins vont se croiser et nous révéler la violence de leur quotidien.

Déjà salué par de nombreux prix, dont le Prix Anna de Noailles de l’Académie française, le Prix Fémina des Lycéens 2016 et le Prix roman France Télévision, Tropique de la violence a également reçu le 5 décembre dernier le Prix du Roman Métis des Lecteurs de la Ville de Saint-Denis.
Nathacha Appanah viendra rencontrer les lycéens réunionnais et malgaches début 2018.

Pour cette septième édition, 364 élèves de 10 lycées réunionnais et des lycéens malgaches réunis autour de l’Institut Français participaient au Prix du Roman Métis des Lycéens. Chaque lycée réunionnais a désigné deux représentants pour participer aux délibérations. Les lycéens malgaches ont envoyé leur vote, comp- tant pour deux voix, sous enveloppe cachetée.

Les lycéens ont eu à choisir parmi 4 romans sélectionnés par le jury du Grand Prix du Roman Métis de la Ville de Saint-Denis : Nathacha Appanah, Tropique de la violence (Gallimard), Gaël Faye, Petit pays (Grasset), Martine Duquesne, La solitude des enfants sages (La Cheminante), Monique Séverin, La bâtarde du Rhin (Vents d’ailleurs).

Créé en 2011, le Prix du Roman Métis des Lycéens mobilise depuis six ans des jeunes et des équipes péda- gogiques de toute l’île autour d’une littérature contemporaine, ouverte sur le monde et porteuse de valeurs d’humanisme, de métissage et de diversité.
Depuis 2015, des lycéens malgaches ont rejoint le jury lycéen, à l’initiative de l’Institut Français de Madagascar.

Initié par la Ville de Saint-Denis, la Réunion des Livres, l’académie de La Réunion et la DAC-OI, en partena- riat avec le Rotary club Saint-Denis Bourbon, la So a et l’Institut Français de Madagascar, ce prix s’inscrit dans un parcours d’éducation artistique et culturelle proposé aux lycéens de seconde et première.