Culture et identité

Nouvelle impulsion pour la Maison des Civilisations et de l’Unité Réunionnaise

À la Commission permanente de la Région Réunion

Témoignages.re / 10 novembre 2004

Ordre du jour chargé pour la commission permanente de ce mardi 9 novembre, qui s’est déroulée sous la présidence de Paul Vergès. En effet, les élus ont abordé 31 dossiers touchant au développement économique et la coopération régionale, à l’épanouissement humain, à travers le sport et la culture, avec comme dossier phare, celui de la Maison des Civilisations et de l’Unité réunionnaise

Projet culturel phare de la mandature, la Maison des Civilisations et de l’Unité Réunionnaise (MCUR) a pour objectif, rappelons-le, la promotion d’une identité réunionnaise forte et originale, fondée sur la pleine reconnaissance des cultures d’origine et des civilisations qui ont contribué à l’histoire de La Réunion. Site vivant de découverte et de rayonnement des cultures, la MCUR réunira à la fois un lieu muséal, un lieu d’expression des cultures et un pôle de ressources et de recherche de référence. Ce projet, qui a obtenu le parrainage de l’UNESCO, est inscrit dans le cadre du Contrat de Plan État-Région et du Plan de Développement Régional 2000/2006.
Elle sera finalement implantée à Plateau-Caillou, un choix qui permet d’effacer les contraintes techniques et qui, surtout, s’appuie sur des atouts non négligeables :

- La présence sur ce lieu d’une empreinte historique, puisque c’est le premier lieu de débarquement des Réunionnais, situé à proximité de la Ravine Bernica et de l’Étang Saint-Paul.

- Il offre une grande visibilité et sera facilement accessible, puisque desservi par un échangeur de la future route des Tamarins.

- Il pourra utiliser les réseaux structurants existant (ZAC de Plateau Caillou, ZAC III Renaissance).

- Avec une pente inférieure à 10%, il offre une topographie intéressante

- Par ailleurs, le site est actuellement vierge de toute occupation, n’est pas marqué par des contraintes fortes liées au SAR, est inscrit en zone constructible selon le POS de Saint-Paul.

- Enfin, la proximité immédiate du Cap La Houssaye, en cours d’acquisition par le Conservatoire du Littoral, garantit la pérennité du paysage de savane.

D’ores et déjà, les grandes lignes du projet culturel de la MCUR sont dessinées : un pôle exposition, un pôle centre de ressources, un pôle centre de rencontres.
Quant à l’enveloppe financière prévisionnelle, elle est évaluée à 50,6 millions d’euros HT pour la construction.


Aides aux cybercases et aux sociétés de production audiovisuelle
La Région Réunion veut accompagner le développement de la filière des technologies de l’information et de la communication, ce qui passe notamment par l’octroi d’aides financières aux porteurs de projets, ainsi, la commission permanente a décidé d’aider la FEDAR (subvention de 8.000 euros), ou 7 cybercases de l’île pour la mise en place de leurs projets. À noter d’ailleurs d’une mission d’étude et d’assistance à l’animation du réseau des espaces cybercases va être lancée, pour un montant de 70.000 euros.
Les élus de la commission permanente ont également décidé d’aider sept sociétés de production audiovisuelle pour la réalisation de leurs documentaires, pour un montant global de 110.842 euros, et un auteur au titre de l’aide à l’écriture (pour un montant de 2.000 euros).

FRAC : conservation du patrimoine
Le conseil d’administration du FRAC, en concertation avec l’État et les collectivités territoriales, a décidé la dissolution de l’association FRAC, dans le cadre d’une redéfinition des modalités de gestion du Fonds. Ce qui ne veut pas dire abandon des œuvres et du patrimoine qu’elle gérait. La conservation et la gestion des biens (collection et matériel) sera en effet, assurée par la Région, une fois la mise en dépôt effectuée et validée par une convention.

Cofinancement de conventions pour 136 emplois jeunes
La Région Réunion, fidèle aux engagements pris dès février 2003, intervient dans le dispositif d’accompagnement à la consolidation des emplois jeunes, à travers trois volets : le cofinancement, l’encadrement et l’équipement. 19 structures vont ainsi être aidées, ce qui représente 136 postes, répartis dans l’île. Le montant global de l’aide pour le cofinancement des conventions pluriannuelles est de 238.887 euros.

Piles et Téléthon
La Région Réunion a été contactée pour participer au spot télévisé concernant la collecte des piles usagées. Cette opération est lancée par l’association française contre les myopathies, qui coordonne à La Réunion, le Téléthon. Elle est destinée à collecter des piles usagées dans les établissements scolaires. La Région Réunion aidera l’association au financement du spot à hauteur de 2.441 euros.

Route des Tamarins : attribution de marché
Suite à l’appel d’offres lancé en mars 2004, la commission d’appels d’offres de la Région Réunion a attribué à la Société Arcadis, le marché “mission d’assistance technique auprès du maître d’œuvre pour le contrôle des études d’exécution des ouvrages d’art courants et non courants”. Montant du marché : 661.578,75 euros.
Le club Artisan Qualité Réunion qui se déplacera en Afrique du Sud pour une mission d’études, a bénéficié d’une aide de 1.165 euros.

Festival folklorique international de l’océan Indien
La Région Réunion participera financièrement au Festival Folklorique International de l’océan Indien, organisé par l’Espace Culturel et Artistique Bénédictin (ECAB). Cette manifestation réunira des artistes venant de Maurice, des Seychelles, de Mayotte et de Rodrigues.

Dipavali à la Région
Enfin, la Région accueillera une manifestation organisée en partenariat avec l’association Tamij Sangam, dans le cadre de la célébration du Dipavali.