Culture et identité

Panne d’électricité au Port en plein 20 décembre

Le front de mer plongé dans le noir une partie de la soirée

Manuel Marchal / 20 décembre 2018

Alors que la commémoration du 20 décembre par la Section PCR du Port battait son plein, le front de mer fut brutalement plongé dans le noir car les lampadaires s’éteignirent. La Mairie du Port était au courant et il a fallu que de nombreuses personnes se mobilisent pour que la lumière revienne.

JPEG - 81.1 ko
Malgré la panne de lumière, les communistes ont fait résonner le maloya au Port hier soir.

Fut un temps où la commémoration de l’abolition de l’esclavage à La Réunion était interdite par le pouvoir. Il fallait alors pour les militants communistes et leurs amis progressistes trouver des moyens pour contourner cette interdiction. C’est ainsi que l’idée de célébrer le 20 décembre est parvenu jusqu’à notre époque.

Hier au Port, la Section communiste organisait un pique-nique partage sur le front de mer du Port. De nombreuses personnes avaient répondu à l’invitation. Alors que la fête battait son plein, tous les lampadaires du front de mer se sont éteints, plongeant tout ce secteur dans le noir.

Les communistes ont alors pris contact avec la Mairie qui était au courant et promettait le rétablissement de la lumière dans le quart d’heure. Mais le temps défilait et toujours rien. Outre les participants au pique-nique partage, de nombreuses personnes qui avait choisi de célébrer ce 20 décembre à cet endroit était lésées. Les médias ont alors été prévenus, et le message est passé à la radio.

Enfin, après une longue attente et de nombreux appels, la lumière revint.

M.M.