Culture et identité

Pour une ‘’Maison du Peuplement réunionnais’’

Le Forum de l’Amicale des Amis de l’Afrique

Témoignages.re / 5 novembre 2016

Le samedi 29 octobre dernier au centre culturel MOCA de Montgaillard (Saint-Denis), l’Amicale des Amis de l’Afrique, présidée par Samuel Mouen, a organisé son ‘’1er Forum Réunionnais du Peuplement’’, qui a rassemblé un peu plus de 300 Réunionnais sur le thème : ‘’Le vivre ensemble, l’identité culturelle de La Réunion et l’interculturalité comme des défis’’. Dans leur compte-rendu, les organisateurs remercient les divers partenaires associatifs qui ont apporté leur soutien à ce projet, notamment la Fédération des Associations chinoises, l’Association Tamij Sangam, la Fédération des Ressortissants de Mayotte, les Associations des Femmes Mahoraises, les Amis des Comores à La Réunion… Nous publions ci-après de larges extraits de ce texte.

JPEG - 57.7 ko
Le ‘’1er Forum Réunionnais du Peuplement’’ a rassemblé un peu plus de 300 Réunionnais, parmi lesquels deux dirigeants du PCR, Maurice Gironcel et Ary Yée Chong Tchi Kan.

On ne soulignerait jamais avec suffisamment de force les enjeux du ‘’vivre ensemble’’, de l’interculturalité d’une part, et d’autre part l’importance de l’intégration sociale, culturelle, économique, politique, de chaque composante du peuple réunionnais dans l’espace Océan Indien, pour lequel La Réunion pourrait jouer un rôle moteur par excellence pour gagner le pari de l’Égalité et du Développement.

Notre ‘’vivre ensemble’’ va-t-il résister durablement, avec 400.000 Réunionnais en dessous du seuil de pauvreté ? Avec 180.000 Réunionnais au chômage ? 110.000 Réunionnais qui ne savent ni lire, ni écrire ? Avec des inégalités et des injustices de plus en plus criantes ? Pour L’Amicale des Amis de l’Afrique, défendre l’identité culturelle de La Réunion est un puissant moyen de promotion de l’Homme Réunionnais et de l’interculturalité.

Cette première rencontre avait pour but de rappeler nos racines, nos origines indiennes, chinoises, africaines, malgaches, européennes… et de défendre l’identité culturelle de La Réunion, rendre hommage à nos ancêtres, témoigner, critiquer, informer, sensibiliser, interpeller, proposer ! Dire non à l’uniformité culturelle, oui au partage du vivre ensemble.

C’est pourquoi, avec les diasporas indiennes, africaines, chinoises, malgaches, européennes, l’Amicale propose de poser le débat par le biais de divers colloques universitaires, mais aussi par le travail des militants associatifs, pour valoriser l’identité culturelle, mettre l’intelligence collective au service du ‘’vivre ensemble’’, avec la contribution de chaque part du peuplement de La Réunion.

Le président de La Fédération des Associations Chinoises, Daniel Thiaw Wing Kaï, a beaucoup insisté « pour être de véritables Réunionnais du Monde » ! Le Dr. Selvam Chanemougame estime que « la composante essentielle du vivre ensemble c’est d’aimer son prochain et de le respecter ». Pour le président de l’association Tamij Sangam, « aimer l’autre évite le mépris ».

Maurice Gironcel a évoqué le 10 mai avec la loi reconnaissant l’esclavage comme crime contre l’humanité. Il exhorte Les Réunionnais à lever la tête, pour plus d’égalité, prendre nos responsabilités à La Réunion pour un meilleur avenir. Yoland Velleyen nous a invités à réfléchir sur l’action que mène Litifa Ibn Ziaten, une mère exemplaire dont le fils, militaire français, est tombé sous les coups des djihadistes en France…

L’après-midi a été animé avec des moments particulièrement forts de convivialité, avec des animations qui reflétaient la diversité culturelle, les coutumes, les traditions, de chaque part de notre peuple.

Un peuple est né ici, « nou lé pa plis, nou lé pa moin, respect’ anou ! ». Nous voulons être les bâtisseurs de la Maison du Peuplement réunionnais, la Maison des arts, des cultures et des traditions de chaque composante de La Réunion.