Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Culture > Hommage

1947 à Madagascar : hommage à La Réunion aux combattants et aux victimes de la répression

Cérémonie hier aux totems de la place Pierre Sémard au Port

mercredi 30 mars 2022, par Manuel Marchal


A l’initiative d’une fédération regroupant de nombreuses associations culturelles malgaches, une cérémonie avait lieu hier au Port pour rendre hommage à ceux qui risquèrent leur vie lors de la révolte déclenchée le 29 mars 1947 à Moramanga, ainsi qu’aux victimes de la répression qui fit plus de 100.000 morts.


Pour de nombreux membres de la diaspora de Madagascar vivant à La Réunion, il est important de transmettre la connaissance d’une histoire qui n’est pas enseignée à l’école aux jeunes générations. Le 29 mars 1947, de nombreux Malgaches décidèrent de mettre leur vie en jeu pour faire tomber le régime colonial. L’insurrection commença à Moramanga par la prise du camp militaire et se répandit rapidement dans une grande partie du pays. Ce fut le prétexte d’une grande répression, qui fit plus de 100.000 morts.

Commémoration annuelle

Sur la place Pierre Sémard au Port se trouve plusieurs totems rendant hommage à des ancêtres malgaches. C’est un lieu unique à La Réunion et c’est là qu’a lieu tous les ans la commémoration rendant hommage aux résistants du 29 mars 1947 à Madagascar et aux victimes de la répression.
Cette initiative vient de la Fédération des entités qui œuvrent sur Madagascar, précise Madame Dina. Regroupant un large rassemblement d’association, elle est présidée actuellement par l’association Mada 6.

« Hommage à nos ancêtres courageux »

« Nous sommes là pour rendre hommage à nos ancêtres courageux qui ont mis leur vie en péril pour les générations d’aujourd’hui et du futur », souligne la responsable de l’association, « nous honorons tous les ans, les plus de 100 000 Malgaches qui sont morts, sans doute plus ».
Il s’agit également de transmettre la connaissance de cet événement historique aux jeunes générations, « pour ne pas faire oublier le souvenir ».

M.M.





Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus