Hommage

Adieu Monsieur le professeur, on ne vous oubliera jamais

Julie Pontalba / 13 juillet 2018

JPEG - 36.2 ko

C’est avec tristesse que j’ai appris le décès de Pierre Gigord et c’est avec beaucoup d’émotion que j’ai partagé le moment d’adieu avec sa famille, ses proches et connaissances.

C’est en 1997 que je l’ai connu ; il était mon professeur de mathématiques et responsable de la licence. Plus tard, c’est dans les réunions du Parti Communiste Réunionnais auxquelles il assistait avec discrétion que j’avais le plaisir de le revoir.

Lundi, j’évoquais son décès avec Gélita Hoarau, notre ancienne sénatrice ; elle se rappelait ses débuts de militante à ses côtés, entre autres. Ensemble, ils faisaient du porte-à-porte à Saint-Denis. Ils ont participé aux grandes campagnes d’information auprès de la population pour lutter contre la fraude qui sévissait à l’époque.

Aux dernières élections législatives, il m’avait beaucoup encouragée. Malgré la maladie, il était venu, en famille, accomplir son devoir de citoyen à l’école de Montgaillard.

Pour moi, Pierre Gigord fait partie de ces nombreux démocrates qui, bien que n’étant pas nés ici, mais au vu des réalités sociales réunionnaises ou par conviction politique, ont décidé de se mettre au service du progrès de La Réunion et de sa jeunesse. Leur engagement leur a valu de recevoir des coups parfois.

De part sa profession et son engagement il laissera certainement une trace indélébile. Je garderai de lui le souvenir d’un homme sérieux et toujours souriant.

Julie Pontalba



Un message, un commentaire ?



Messages






  • J’ai fait la connaissance de Pierre Gigord en 1974, année de ma nomination au Centre Universitaire de La Réunion.
    Il était à l’époque responsable des enseignements en mathématiques dispensés aux étudiants de sciences économiques et de gestion.
    Avec un autre collègue statisticien, Jacques Morau, aujourd’hui disparu, il sut développer un enseignement original des disciplines quantitatives adapté aux sciences sociales et à l’économie. Sur ces bases, certains de nos anciens étudiants ont pu brillamment réussir. Je pense notamment à Charles Lai-Tong, ingénieur de recherche au CNRS à Aix-en-Provence, et bien sûr à Vêlayoudom Marimoutou, professeur à Aix-Marseille, ancien directeur de l’unité CNRS-GREQAM, actuellement Recteur de l’Académie de La Réunion.
    Autant dire que Pierre Gigord a contribué d’une manière décisive au rayonnement de l’institution universitaire de La Réunion.
    En outre, sa jovialité, son éclectisme et son ouverture d’esprit rendaient la coopération professionnelle avec lui des plus stimulantes.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Merci de votre message / Pierre Gigord

    Y a-t-il eu un hommage de l’université de La Réunion

    Cordialement,
    jmb

    Article
    Un message, un commentaire ?