Hommage

Adrien Larivière, figure militante du PCR, n’est plus

A Saint-André

Témoignages.re / 27 mars 2017

JPEG - 71.9 ko
Adrien Larivière.

La Section de Saint-André du Parti Communiste Réunionnais a appris avec tristesse, ce vendredi 24 mars, la disparition d’Adrien Larivière, fidèle et infatigable militant du Parti. Il avait 80 ans. Sa vie marquée très tôt par une prise de conscience l’amena dès son plus jeune âge à la lutte politique au sein du PCR.

Adrien Larivière a été de tous les combats, parmi les plus humbles, et les plus obscurs, ne rechignant à jamais à la tâche. C’est en 1967 qu’il rejoint la Section PCR de Saint-André dont le responsable est Ary Payet, année de l’assassinat d’Edouard Savigny, lors de l’élection municipale partielle du 10 décembre.

Elu conseiller municipal de Saint-André en mars 1983 sur la liste de Laurent Vergès, il siégera dans l’opposition, avant de participer à la majorité élue en mars 2008 jusqu’en 2014.

Fidèle parmi les fidèles, Adrien a été ce militant, dévoué, désintéressé, en même temps que d’une très grande modestie. Il fait partie de ces Réunionnais qui par leur vie exemplaire, résolument vouée au service des autres, ont contribué à faire la grandeur de notre Parti.

C’est avec beaucoup d’émotion que nous nous inclinons devant cette figure militante. Michèle Caniguy, conseillère départementale de Saint-André, et la Direction du PCR se joignent aux militants(es) communistes de Saint-André et présentent à toute la famille d’Adrien Larivière leurs fraternelles condoléances.

Avec la disparition de notre camarade Adrien Larivière, c’est un témoin essentiel des luttes du PCR à Saint-André qui s’en va.

Ses obsèques auront lieu ce lundi 27 mars à 15 H à l’Eglise de Quartier Français et l’inhumation au cimetière de Champ-Borne.

Pour la Section PCR de Saint-André

Jacky The Seng

Paul Dennemont